Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

2eme journées parlementaires de l’UPC la réhabilitation des routes au centre des préoccupations. Les députés de l’opposition demandent la réhabilitation de la RN4

« Réhabilitation géo-spatiale des infrastructures routières au Burkina-Faso : adéquation avec les potentialités régionales et les priorités de développement », c’est sous ce thème que se sont tenues le
21 septembre 2017 les deuxièmes journées de réflexion de l’année du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC). C’est le chef-lieu de la province du Gourma, qui a abrité l’évènement. Au nom de l’ensemble des militants du parti du lion, le secrétaire général de la section UPC de Fada, le député Dramane Ludovic THIOMBIANO, a souhaité la bienvenue à ses collègues.

Puis, il est revenu sur le choix du thème de ces journées d’échanges, qui constitue une préoccupation majeure pour le Burkina Faso en général et pour la région de l’Est en particulier. Les représentants des groupes parlementaires du Mouvement du peuple pour le progrès, Paix, justice et réconciliation nationale et burkindlim, les députés Bindi OUOBA, Ousmane OUEDRAOGO et Emmanuel THIOMBIANO, qui ont effectué le déplacement dans la cité de yendabli ont, pour leur part, reconnu la pertinence du thème.
Notons que la thématique a été présentée par trois spécialistes du ministère des Infrastructures. IL s’agit d’Ollo Franck Hervé KANSIE, de Moumouni Ilboudo , et de Habib T. BALIMA, respectivement directeur de la normalisation et de la planification , directeur des travaux routiers et directeur du suivi du réseau et des travaux en régie. Leurs communications, axées sur l’état des lieux et la répartition des infrastructures routières, le diagnostic de l’entretien du réseau routier national et les perspectives d’amélioration de ce réseau, ont été suivies de riches débats. Aussi, avant de mettre un terme à leurs travaux, les participants ont-ils pris une motion de remerciements et deux recommandations. Ils souhaitent notamment l’adoption, dans les meilleurs délais, du plan national routier et sa mise en application en tenant compte des priorités de développement et des potentialités des régions du Burkina Faso et le désenclavement de la région de l’Est, par la réhabilitation de la RN4 afin d’alléger les souffrances des populations et faciliter la fluidité du trafic.
Les élus nationaux traduisent, en sus, leurs gratitudes aux autorités administratives, coutumières et religieuses pour l’accueil à eux réservé et pour leur forte mobilisation. Le président du groupe parlementaire UPC, Daouada SIMBORE, a saisi cette tribune pour revenir sur la disparition du président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo et pour adresser ses vœux de réussite au nouveau chef du parlement, Alassane Bala SAKANDE. A la fin des travaux, le président Daouda SIMBORO a dit être satisfait des conclusions.

A lire également :