Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

300 scolaires découvrent le parlement

Environ 300 élèves du Complexe scolaire Notre Dame de l’espérance sont venus découvrir l’Assemblée nationale à travers une visite guidée, ce samedi 23 avril 2016.

Alexia Kaboré, 10 ans, élève de la classe de CM1 au Complexe scolaire Notre Dame de l’espérance découvre le parlement pour la première fois. Elle en a entendu parler en classe, à la télé et à la maison. Elle était loin de s’imaginer qu’un jour, elle serait dans ses locaux et mieux, s’assoirait sur un siège de député pour écouter l’histoire du parlement de son Faso natal. Ce samedi matin, ce rêve s’est concrétisé. Alexia est contente. L’air timide et la voix quelque peu rouée par une émotion mal contenue, elle lâche : « j’ai appris beaucoup de choses à l’Assemblée nationale ce matin. J’ai appris qu’en plus du président Salifou Diallo, il y a d’autres vice-présidents. J’ai appris aussi, que la salle où les députés siègent s’appelle hémicycle… ». Au sortir de sa visite, Alexia se dit bien satisfaite et remercie ses encadreurs d’avoir songé, organiser cette visite.
Ce matin, ils sont environ 300 écoliers des classes de CE, CM1 et CM2 à avoir pris d’assaut l’Assemblée nationale. Ils étaient accompagnés par leurs encadreurs et des membres du bureau des parents d’élèves. Ils ont arpenté les couloirs du parlement à la découverte des compartiments de l’institution. Une halte a été marquée à l’hémicycle où, juchés sur les fauteuils occupés par les députés, ils ont bénéficié d’un « cours sur le parlement » avec le chargé des visites guidées, Honora Bationo. Une véritable classe participative à l’ambiance bon enfant où le plaisir se disputait à la soif du savoir. L’historique du parlement, les photos des différents présidents qui se sont succédé à la tête de la Représentation nationale depuis la constituante de 1948 à nos jours. Le député, son rôle, les organes du l’Assemblée, etc. ont été entre autres sujets évoqués. Les auditeurs du jour n’ont pas été avares en questions.
A la fin, les élèves se sont fait le plaisir d’immortaliser leur passage à l’institution parlementaire par une séance photos.
Sœur Clarisse Ilboudo, enseignante, a confié que cette sortie des élèves répond à un objectif pédagogique : « nous avons organisé cette visite pour permettre aux enfants de voir et de comprendre mieux ce qui leur est enseigné en classe ».
Alexia et ses camarades ont donc pris congés, satisfaits mais avec une petite pointe de regret : « nous aurons bien aimé rencontrer le président de l’Assemblée un jour ! » souhaite, Mlle Kaboré, les yeux brillant d’espoir, un sourire en coin qui trahit un rêve, celui de siéger véritablement un jour au parlement en tant qu’élue.

Encadré :
Le collège Notre Dame de l’Espérance ou Ave Maria est un établissement privé catholique d’enseignement général, technique et professionnel situé au quartier Tampuy, secteur 16 selon le nouveau découpage. Il a vu le jour en octobre 1994 avec l’ouverture de la maternelle, l’école primaire en 1998 et le collège en 2004 sur initiative de la congrégation des sœurs de l’Immaculée conception (SIC) de Ouagadougou. Le collège accueille tous les élèves sans distinctions de sexe, de religion ou de classe sociale. Son objectif, offrir aux élèves une formation intellectuelle de qualité mais aussi humaine et spirituelle afin de faire d’eux des hommes et des femmes de demain. Ce collège a été lauréat du Prix de l’excellence 2014.

A lire également :