Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

40ème conférence de l’UPA La Déclaration de Ouagadougou sur le dialogue inter-africain et la lutte contre le terrorisme

La 40ème conférence de l’Union parlementaire africaine (UPA) a refermé ses portes le vendredi 10 novembre 2017 à Ouagadougou. Au terme de deux jours de travaux, précédée par la 71ème session du Comité exécutif de l’UPA, la centaine de participants dont des présidents de parlement a pu épuiser l’ordre du jour de la conférence riche de 8 points.

Une Déclaration dite « de Ouagadougou sur le dialogue inter-africain et la lutte contre le terrorisme », une déclaration de Rabat sur le changement climatique, et deux motions de remerciement au président du Faso et ainsi qu’aux organisateurs et au peuple burkinabè ont sanctionné la 40ème conférence de l’Union parlementaire africaine.
Les deux premiers documents de portée majeure, seront à en croire le président du Comité Exécutif, Cipriano Cassama, réélu au cours de cette conférence pour un nouveau mandat, ne dormiront pas dans les tiroirs. Cependant la déclaration de Ouagadougou, reste la plus caractéristique de ses rencontres tenues dans notre pays. Cette déclaration en plus d’être portée par les premiers responsables de l’Union, aux instances internationales, sera également remise au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, pour la porter à ses pairs. Quant à la déclaration de Rabat sur le changement climatique, une délégation de l’UPA, se joindra à la délégation parlementaire marocaine, pour porter le document à la COOP 22 à Bonn en Allemagne, comme contribution de l’Union parlementaire africaine à cette rencontre planétaire sur le climat.

Dans son discours de clôture, le président Alassane Bala Sakandé, qui a présidé les travaux de la 40ème conférence de l’Union parlementaire africaine, s’est félicité de ce que les objectifs aient été atteints : « le haut sens de la famille qui règne au sein de l’UPA et qui doit être préservé en tant que patrimoine commun de notre espace et de générations actuelles et futures. Cette atmosphère de travail conjugué avec l’engagement et le volonté de tous de renforcer l’UPA à la hauteur de sa vision et de ses ambitions nous a permis de solder notre ordre du jour et d’atteindre des résultats dont l’utilisation nous permettra … de franchir des pas importants d’ici à la prochaine conférence ».
La 40ème conférence de l’UPA qui a enregistré l’admission de l’Assemblée de l’Union des Comores, a connu la participation d’une quarantaine de délégations pour la plupart des parlements nationaux membres ou observateurs ainsi que des partenaires.
En attendant la confirmation du pays qui doit abriter la 72ème session du Comité exécutif, le Nigéria a manifesté sa volonté d’abriter les travaux de la 73ème session du comité exécutif, concomitamment avec la 41ème conférence de l’Union parlementaire africaine à Abuja.

A lire également :