Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Réseaux parlementaires

Accès à l’énergie durable : des députés se mettent en réseau

Il est créé au sein de l’Assemblée nationale le Réseau des parlementaires burkinabé pour l’accès à l’énergie durable (RPB /AED). Son assemblée générale constitutive a eu lieu le jeudi 28 avril 2016.

Ils sont une trentaine de députés à s’intéresser à cette thématique qu’est l’accès à l’énergie durable. Ils ont décidé de se mettre en réseau pour sensibiliser et renforcer les compétences de leurs pairs en vue de promouvoir l’accès à l’énergie durable à moindre coût au Burkina Faso. Plus spécifiquement, le RPB/AED tient, à travers entre autres activités, à contribuer à assurer à tout burkinabé un égal accès à l’énergie à moindre coût ; informer, sensibiliser et former les populations sur la gestion rationnelle de l’énergie ; développer des initiatives et des partenariats nationaux et internationaux en vue de promouvoir le développement durable du secteur de l’Energie au Burkina Faso ; etc.

Lors de cette assemblée générale, il a été question pour les membres de cette nouvelle organisation d’amender et d’adopter les textes constitutifs notamment les statuts et le règlement intérieur. Le bureau exécutif a également été mis en place. Il comporte huit membres avec Dr Amadou Sanon comme Coordonnateur.

Cinq commissions techniques ont été également dégagées pour une meilleure opérationnalité du réseau. Il s’agit des commissions « Energie conventionnelle », « Energie domestique », « Energie renouvelable », Economie d’énergie » et « Impacts environnementaux et changements climatiques ». Invite a été faite à chaque membre de s’inscrire dans la commission de son choix.

Avant de se quitter le Coordonnateur du réseau, Docteur Amadou Sanon a rappelé que « le RPB/AED regroupe des députés convaincus de l’importance de l’énergie pour le développement économique et le progrès social dans un pays, conscients de l’acuité des problèmes énergétiques du Burkina Faso et soucieux de l’accessibilité à l‘énergie durable et à moindre coût ». Il invite alors tout parlementaire intéressé par la thématique à se joindre à eux.

A lire également :