Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU JEUDI 24 AOUT 2017 A 08 HEURES

Président de séance :
Monsieur Bénéwendé Stanislas SANKARA
Premier Vice-président de l’Assemblée nationale

Ordre du jour :

Cérémonie d’hommage à Son Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée nationale, Salifou DIALLO, décédé le 19 août 2017.

La séance plénière d’hommage a débuté à 08 heures 27 minutes avec l’entrée à l’hémicycle de la dépouille mortelle de Son Excellence Monsieur Salifou DIALLO, Président de l’Assemblée nationale, décédé à Paris le 19 août 2017.

1. Le programme de la cérémonie
Après l’exécution de l’hymne national par la plénière, Monsieur Oumarou MOGMENGA, Directeur des médias, a annoncé les différents étapes de la cérémonie comme suit :
-  le mot de Monsieur le Premier Vice-président de l’Assemblée nationale ;
-  les discours d’hommage de Madame la Secrétaire générale de l’Assemblée nationale et des Présidents de groupes parlementaires ;
-  le recueillement de l’ensemble des députés et du personnel administratif devant la dépouille mortelle.

2. Le mot de Monsieur le Premier Vice-président de l’Assemblée nationale

Monsieur Bénéwendé Stanislas SANKARA, Premier Vice-président de l’Assemblée nationale, dans son propos, a tout d’abord demandé à la plénière d’observer une minute de silence. L’hymne national a ensuite été entonné. Par la suite, il a donné la parole aux différents intervenants de présenter leurs hommages.

3. Les discours d’hommage

3.1. Allocution de Madame la Secrétaire générale de l’Assemblée nationale

Madame Emma ZOBILMA/MANTORO a indiqué que c’est avec une immense tristesse qu’elle prenait la parole au nom de l’ensemble du personnel administratif pour saluer la mémoire de Son Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée nationale. Dès son élection le 30 décembre 2015, le Président a œuvré à renforcer les fondations d’une administration parlementaire orientée sur l’accompagnement des députés pour l’exécution de leurs missions constitutionnelles. Le Président DIALLO voulait bâtir une administration parlementaire forte, moderne, innovante, accessible et au service des populations. Elle a poursuivi en affirmant qu’en vingt mois de collaboration, il a initié et conduit des actions telles que l’adoption d’un Plan stratégique du parlement 2016-2020, l’organisation d’un audit organisationnel et des compétences du personnel, l’adoption d’un nouveau règlement budgétaire, financier et comptable, l’adoption d’un régime médico-social au profit des députés et du personnel administratif, l’adoption et la mise en œuvre de plans de formations pluriannuelles pour les députés et les travailleurs de l’Assemblée nationale et l’adoption d’une loi portant statut de la fonction publique parlementaire. Elle a terminé son propos en affirmant que le personnel lui rendait un vibrant hommage.

3.2. Discours de Monsieur le président du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC)

Monsieur Daouda SIMBORO a rendu un vibrant hommage à Son Excellence, au nom des députés du groupe parlementaire UPC qu’il appelait affectueusement « zone de turbulences ». Il a aussi qualifié l’illustre disparu d’homme de caractère, d’homme d’honneur, d’homme d’action à la fidélité inégalable, de combattant du progrès et du développement. Il a aussi indiqué que le Président DIALLO était souvent le porte-parole du groupe UPC lors des débats en séances plénières. Il a poursuivi son propos en disant que l’espace du Burkina Faso et au-delà des frontières porte la marque de ses œuvres. Il a terminé en présentant les condoléances les plus attristées du groupe UPC à la famille et aux camarades politiques du Président de l’Assemblée nationale.

3.3. Message de Monsieur le représentant du président du groupe parlementaire Burkindlim

Monsieur Michel BADIARA, député membre du groupe parlementaire Burkindlim a représenté le président. Dans son adresse, il a indiqué que le Président DIALLO a apporté sa touche particulière, celle du changement, de gestion du parlement par consensus depuis son élection à la tête du parlement de la 7e législature. Monsieur BADIARA a qualifié le regretté d’homme d’Etat, de conviction, d’action et d’intrépide combattant ayant tracé des sillons que les députés du groupe Burkindlim s’engagent à poursuivre.

3.4. Hommage de Monsieur le président du groupe parlementaire du Congrès pour la démocratie et progrès (CDP)

Monsieur Alfred SANOU, président du groupe parlementaire CDP a affirmé que le Président DIALLO était un homme politique de principe et de conviction durant ces trois dernières décennies. Il a fait une mention spéciale au défunt quant à la création de l’Organisation pour la démocratie et le progrès, mouvement du travail (ODP/MT) en 1989 et du CDP en 1996 ainsi que de leur implantation sur tout le territoire national. Il a poursuivi son discours en soulignant que le Président DIALLO, dès son élection à la tête du parlement, a beaucoup œuvré pour le renforcement du rôle de l’Assemblée nationale dans les institutions de la République et le consensus dans la gestion des organes du parlement. L’illustre regretté a aussi été l’auteur d’actions fortes comme l’élaboration d’un Plan stratégique 2016-2020 du parlement, la dynamisation du contrôle de l’action gouvernementale, le lancement de la coupe de l’Assemblée nationale. Il a terminé son propos en disant que le groupe parlementaire CDP n’oubliera jamais ses œuvres à la tête de l’institution parlementaire et a présenté ses condoléances et sa compassion à sa famille.

3.5. Hommage de madame la présidente du groupe parlementaire Paix, justice et réconciliation nationale (PJRN)

Madame SAWADOGO/OUEDRAOGO Marie Rose Romée, présidente du groupe parlementaire PJRN, dit avoir retenu du regretté, deux aspects essentiels, à savoir le politique et l’humain. En effet, selon elle, le Président DIALLO qu’elle qualifie de bête politique mettait à son actif tous les moyens nécessaires pour atteindre ses objectifs. Elle garde de lui l’image d’un homme de conviction, un travailleur infatigable et souhaite, en hommage au Président DIALLO, que l’esprit de consensus qu’il a instauré pendant sa présidence, soit préservé. Elle a enfin présenté ses sincères condoléances à la famille du Président, Docteur Salifou DIALLO.

3.6. Hommage de Monsieur le président du groupe parlementaire du mouvement du peuple pour le progrès (MPP)

Monsieur Bala Alassane SAKANDE, président du groupe parlementaire MPP, avant tout propos, a demandé à la plénière d’ovationner le Président DIALLO comme lors de son élection à la tête du parlement le 30 décembre 2015. Il a affirmé que c’est un sentiment d’unité nationale plus fort que la mort qui rassemble le peuple burkinabè autour de la mémoire du Président DIALLO. Le regretté s’en est allé en laissant un grand vide auprès de sa famille, de ses camarades politiques, de toute la Nation entière. Le Président DIALLO avait la passion de la patrie et de la justice sociale. Dès le lycée et jusqu’à l’université, il s’est engagé dans les mouvements estudiantins, nourri des idéaux de la gauche, a poursuivi Monsieur SAKANDE. Une fois dans la vie active, le défunt a renoncé au confort des bureaux pour s’engager dans la vie politique. Il s’est distingué par son ardeur au travail, son sens élevé de la responsabilité, son esprit de sacrifice et son franc parler dans toutes les fonctions qu’il a occupées. Selon Monsieur SAKANDE, il était un patriote qui a incarné avec exigence le pouvoir législatif. Avec autorité humaine, il a insufflé à l’Assemblée nationale, la culture du résultat. Il a terminé son propos en souhaitant que la terre libre du Burkina Faso lui soit légère.

A la suite des différents hommages et après avoir levé la séance à 09 heures 07 minutes, le Premier Vice-président a invité les députés et le personnel administratif à venir s’incliner devant la dépouille mortelle du Président de l’Assemblée nationale, le regretté Salifou DIALLO.

La cérémonie d’hommage a pris fin avec la levée du corps à l’Assemblée nationale pour le départ au Palais des sports, à Ouaga 2 000, pour la cérémonie d’hommage national.

Ouagadougou, le 24 août 2017.

Le Président de séance

Bénéwendé Stanislas SANKARA
Premier Vice-président de l’Assemblée nationale

A lire également :