Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU MERCREDI 27 SEPTEMBRE 2017 A 16 HEURES

Président de séance :
Monsieur Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale

Secrétaires de séance :
-  Monsieur Salifo TIEMTORE
Premier Secrétaire parlementaire
-  Monsieur Bachir Ismaël OUEDRAOGO
Troisième Secrétaire parlementaire

Ordre du jour :
Ouverture de la deuxième session parlementaire ordinaire de l’année 2017.

La séance plénière du mercredi 27 septembre 2017 s’est ouverte à 16 heures, suivi de l’exécution, par la Garde nationale, de l’hymne national, le Di-taa-Niyé, conformément à l’article 26, alinéa 5 du Règlement de l’Assemblée nationale.

1. Quorum :
La vérification des présences a donné le quorum suivant :

-  absents excusés : 05
-  absents non excusés : 03
-  députés présents : 119
-  procurations : 02
-  votants : 121

2. Annonces

Le projet d’ordre du jour de la deuxième session ordinaire de l’année 2017, proposé par la Conférence des présidents réunie le lundi 25 septembre 2017, a été adopté.

Par ailleurs, les présidents des commissions générales ont été invités à déposer auprès du Secrétariat général leur programme de travail pour transmission au gouvernement.

A cette ouverture solennelle, l’Assemblée nationale s’est honorée de la présence du Premier Vice-président du parlement de la République du Ghana, accompagné d’une délégation de parlementaires.

3. Discours de Son Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée nationale

Après avoir demandé l’observation d’un temps de recueillement en souvenir des illustres disparus de la Nation, le Président de l’Assemblée nationale a d’abord réitéré sa gratitude aux honorables députés pour leur confiance en lui confiant la charge de diriger le parlement, suite à la disparition de Son Excellence Monsieur Salifou DIALLO. Il a traduit sa reconnaissance à Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, pour son implication personnelle lors des obsèques nationales du Président DIALLO. Il a aussi remercié le gouvernement, la classe politique nationale, le peuple burkinabè et les pays amis pour le mémorable hommage rendu au défunt Président de l’Assemblée nationale.

Monsieur Alassane Bala SAKANDE a annoncé qu’il plaçait son mandat sous le signe d’une gouvernance républicaine, démocratique, transparente et consensuelle. Il s’est engagé à œuvrer pour la consolidation du programme présidentiel. Il a souhaité une franche collaboration avec l’opposition parlementaire par des critiques constrictives contribuant à l’émergence d’une Nation prospère et solidaire.

Le Président de l’Assemblée nationale s’est aussi engagé à exécuter le Plan stratégique 2016-2020 du parlement. En effet, la gestion consensuelle de l’Assemblée nationale sera renforcée de même que la mise en œuvre des plans de formation pluriannuels 2016-2020 des députés et du personnel administratif. Ainsi, il souhaiterait associer l’expertise de la société civile à la production législative.

Concernant la coopération parlementaire, le Président a souligné l’importance de la consolidation des acquis et la promotion des relations de partenariat et de coopération favorables au développement du Burkina Faso.

Pour le Président, l’ouverture de cette session budgétaire se fait dans un contexte marqué par des tensions de par le monde. En effet, dans la prévention d’une guerre nucléaire, Monsieur SAKANDE invite les détenteurs des arsenaux nucléaires à la retenue et à l’arrêt de leur prolifération pour la sauvegarde de l’humanité.

Sur le plan national, la question sécuritaire est très préoccupante. En effet, les agressions et autres attaques demeurent récurrentes. Pour le Président, le peuple burkinabè doit rester uni pour opposer une résistance à cette barbarie. Il a félicité les forces de défense et de sécurité pour leur résistance en dépit de l’insuffisance des moyens. Il a, par ailleurs, salué les différentes initiatives des présidents des Etats membres du G5 Sahel et exhorté le Conseil de Sécurité des Nations Unies à s’impliquer davantage dans cette lutte.

Concernant l’ordre du jour de cette deuxième session ordinaire de l’année 2017, il sera particulièrement consacré à l’examen et à l’adoption du projet de loi de finances de l’Etat, gestion 2018. Le Président s’est engagé avec l’ensemble des députés à produire un budget à la hauteur des ambitions du Plan national de développement économique et social (PNDES) et permettant de satisfaire les attentes du peuple burkinabè, notamment la jeunesse et la femme.

Par la suite, le Président de l’Assemblée nationale a félicité le gouvernement pour les efforts consentis pour corriger les différentes iniquités. Le parlement mettra à la disposition du gouvernement les moyens législatifs nécessaires pour réussir son programme. Cependant, il a souligné que le contrôle de l’action gouvernementale par les députés se poursuivra sans complaisance et sans concession.

Enfin, Monsieur le Président a souhaité une bonne rentrée scolaire et académique 2017-2018 à tous les ordres d’enseignement. Au monde paysan, il a souhaité une bonne et opulente moisson. Il a invité les syndicats à privilégier le dialogue pour permettre le vivre-ensemble.

4. Discours du Premier Vice-président du parlement de la République du Ghana

L’honorable Joseph Osei OWUWU, Premier Vice-président du parlement de la République du Ghana, a tout d’abord transmis les salutations du Président du parlement du Ghana. Il s’est réjoui de l’élection d’un nouveau Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso après la disparition du Docteur Salifou DIALLO. C’est avec plaisir, qu’il se retrouve de nouveau au Burkina Faso après cet événement douloureux auquel il a pris part, pour célébrer la consolidation de la démocratie. Il a félicité d’une part le peuple burkinabè pour son esprit d’unité, de solidarité et d’autre part, Son Excellence Alassane Bala SAKANDE pour son élection à la tête de l’Assemblée nationale.

Pour le député ghanéen, le pouvoir législatif joue un rôle historique en cristallisant les efforts nationaux en vue de créer des synergies utiles pour le développement.

Il a ajouté par la suite que les liens entre les deux pays sont exceptionnels. Il a souhaité un partage de bonnes pratiques parlementaires, d’organisation de visites d’échanges à travers les groupes d’amitié.

Il a terminé son allocution en souhaitant une fructueuse session parlementaire.

La prochaine séance plénière est annoncée pour le vendredi 13 octobre 2017 à 16 heures. Elle sera consacrée à des questions adressées au gouvernement.

La séance plénière a pris fin à 16 heures 45 minutes.

Ouagadougou, le 28 septembre 2017

Le Président

Alassane Bala SAKANDE

Le secrétaire de séance

Bachir Ismaël OUEDRAOGO
Troisième Secrétaire parlementaire

A lire également :