Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Numéro 002  >>   Les Echos de l’Assemblée nationale  >>   Contact

Civisme et paix sociale au menu des échanges

Une délégation du bureau de l’Assemblée nationale, conduite par le Président Salifou Diallo, a rendu une visite de courtoisie au Moogho Naaba Baongho, le vendredi 13 mai 2016 dans la matinée.

Les vice-présidents Bénéwendé Stanislas Sankara, Juliette Bonkoungou/ Yaméogo et Salimata Zignodo Konaté/ Ouattara et le Chef du Parlement se sont entretenus avec le Moogho Naaba dans le sens du renforcement de la cohésion et de la paix au Burkina Faso.
Premiers à prendre la parole, les visiteurs, par la voix du Président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, ont dit être venus au nom de la Représentation nationale remercier Sa Majesté le Moogho Naaba Baongho pour ses actions en faveur de la paix au Burkina Faso.

En réponse, le Moogho Naaba s’est dit honoré par la marque de considération que traduit cette visite qui, pour lui, vient à point nommé. Il a par ailleurs invité le Parlement à promouvoir les valeurs de civisme pour que la jeunesse ait plus de respect pour l’autorité de l’Etat et pour les institutions. Dans la même veine, il a invité les responsables du Parlement à cultiver le vivre- ensemble. Répondant à la presse à l’issue de la visite, le Président Salifou Diallo a indiqué qu’il s’agissait d’ « une visite de courtoisie et de haute considération » au cours de laquelle il a remercié l’empereur des Mossé pour sa contribution à la paix sociale.
Il dit également avoir reçu de fructueux conseils dans le sens du vote des lois concernant l’éducation de la jeunesse et la paix sociale.
« Nous sommes sensibles à l’appel en faveur de la promotion du civisme et s’il y a nécessité à légiférer de nouveau, nous allons le faire. Mais des lois existent déjà en la matière et nous interpellons l’exécutif à les faire appliquer », a conclu le Président Salifou Diallo.

A lire également :