Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Clôture de la session spéciale : une session consacrée aux obsèques du président Salifou Diallo

Ouverte le 19 août 2017, la session spéciale convoquée pour les obsèques du Président de l’Assemblée nationale, s’est refermée le mercredi 30 août 2017. Cette première plénière de l’après Salifou Diallo, placée sous la présidence du premier vice-président Bénéwendé Stanislas Sankara, a également servi de cadre pour envisager pour envisager le règlement de la question de la succession de du président défunt.

Convoquée depuis le 19 août 2017 suite au décès du président Salifou Diallo à l’effet d’organiser les obsèques du président de l’Assemblée nationale, la session spéciale a pris fin le mercredi 30 août 2017. Le discours du président Bénéwendé Stanislas Sankara a été le principal élément constitutif de cette plénière.
Dans son allocution, le premier vice-président a remercié et félicité les députés et le personnel administratif pour la mobilisation dont ils ont fait preuve lors des obsèques du Dr. Salifou Diallo : « Dès l’annonce de la douloureuse et triste nouvelle, c’est dans un élan commun de solidarité et de compassion que tous les députés et le personnel administratif se sont mobilisés pour rendre un vibrant hommage mérité à notre défunt président. Du rapatriement du corps à l’enterrement en passant par les hommages de la nation entière, vous avez été tous présents, preuve de la cohésion de la représentation nationale dans les circonstances qui requièrent l’unité nationale et notre amour commun pour la patrie qui a toujours reconnu les siens ».
Il a par ailleurs exhorté, les uns et les autres à s’armer de courage pour poursuivre le travail entamer par le président Diallo. « Nous pleurons certes sa disparition car il laisse un grand vide. Mais nous avons fait le serment devant sa dépouille de continuer son combat.
Je voudrais donc au nom du Bureau de l’Assemblée nationale, exhorter chaque député à s’armer de courage et de persévérance pour qu’ensemble et dans le consensus que Dr Salifou DIALLO a créé, nous puissions terminer les innombrables chantiers déjà entamés sous sa houlette ».

Cette plénière a également servie de cadre pour adopter l’ordre du jour de la session spéciale et surtout pour convoquer une session extraordinaire à la demande à l’unanimité des 101 députés votants pour pallier la vacance de siège et la vacance de la présidence, causées par le décès du Dr. Salifou Dialo.

A lire également :