Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Des chefs de Parlements rendent hommage au peuple Burkinabè

Des présidents d’Assemblées de la sous-région et leurs représentants et le président du groupe d’amitié France-Burkina, François LONCLE, ont rehaussé de leur présence la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire de l’année.

Le Ghana, le Togo, le Niger, le Mali, le Sénégal et la France, pour ne citer que ces exemples, entretiennent des relations privilégiées avec le Burkina Faso. Au cours de la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire de l’année, des présidents d’Assemblées de ces pays et leurs représentants ont rappelé cet état de fait. François LONCLE, président du groupe d’amitié France-Burkina, Edward DOE Adjhao, président de l’Assemblée nationale du Ghana, Amadou Salifou, président de l’Assemblée nationale du Niger, Amadou TOUNKARA, premier vice-président de l’Assemblée nationale du Mali et Bernadette LAHAI, 4ème vice-présidente du Parlement panafricain ont rendu un vibrant hommage à l’ensemble du peuple Burkinabè pour la démonstration de sa maturité politique, son attachement à la démocratie et son aspiration à la paix. Sans perdre de vue l’attaque « barbare » des terroristes. Les chefs de Parlements de la sous-région ont, en sus, renouvelé leur engagement d’œuvrer de concert avec les parlementaires Burkinabè, à l’intensification de leurs échanges. Enfin, ils ont souhaité que leurs homologues continuent à jouer leur partition dans l’œuvre d’édification d’un Burkina Faso une et prospère où il fait bon vivre.
François LONCLE a réaffirmé l’amitié et la solidarité des députés français aux députés Burkinabè.

A lire également :