Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Ecole nationale des eaux et forêts : une fournée de 535 agents pour renforcer la protection de l’environnement

Le Président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, a présidé le vendredi 28 juillet 2017, la cérémonie de sortie de la 57ème promotion de l’Ecole nationale des eaux et forêts (ENEF) à Dinderesso (Bobo Dioulasso). C’était en présence du ministre de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique, Nestor Batio Bassière, des co-parrains Armand Roland Pierre Béouindé, maire de Ouagadougou et de Vincent Bassono, Guide de chasse. Cette cérémonie a eu pour thème : « Promotion de l’économie verte dans le contexte de la décentralisation ».

Il y avait de la rigueur, des discours, et des défilés mais aussi beaucoup de gaieté à la sortie de la 57ème promotion des élèves forestiers ce vendredi 28 juillet 2017. Beaucoup d’émotion pour ces jeunes gens burkinabé, nigériens et togolais qui ont choisi pour nom de baptême « Promotion Jhoanny Zoungrana pour les quatre luttes ». Ces quatre luttes, ont-t-ils expliqué, concernent la divagation des animaux, les feux de brousse, la coupe abusive du bois et le péril du sachet plastique. L’Elève-inspecteur, Barry Adama, est le délégué de cette promotion sortante. Il a promis aux officiels ce jour-là qu’ils serviront avec loyauté, probité et intégrité leurs pays respectifs. Toute chose qui a plu aux parrains et à leurs ministres qui leur ont prodigué des conseils pour réussir leur service et leur carrière. Les impétrants ont également remercié leurs formateurs et le ministre Nestor Bassière pour leurs soutiens. Ils n’ont pas manqué, par la voix de leur délégué d’énumérer quelques préoccupations maintenant qu’ils vont sur le terrain. C’est entre autres, le traitement diligent de leurs dossiers d’intégration, l’élargissement de la bibliothèque de leur école, etc.
La cérémonie a été riche en animations et en actions. On gardera en mémoire les chorégraphies savamment exécutées par les Dozos et la démonstration de Karaté Do faite par les sortants de l’ENEF 2017.

« Méfiez-vous de l’argent facile »

« Je me rappelle d’un agent forestier de Nazinga incorruptible par l’argent et dévoué à la cause nationale. Cet agent malgré son dévouement, malgré sa lutte farouche contre les braconniers et son refus de percevoir l’argent des coupeurs de bois avait une faiblesse : Il aimait la viande du porc-épic. Les braconniers, ayant tenté par tous les moyens de le corrompre, ont décelé, entre temps, cette addiction pour la viande du porc-épic. Ils se sont donc organisés pour la lui fournir chaque semaine. Notre forestier en a tellement mangé qu’au bout du compte la maladie de la goutte finit d’avoir raison de lui. Cloitré chez lui, les braconniers avaient libre cour pour s’adonner à leurs activités de braconnage ». Voici, résumé, une anecdote sur laquelle, le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, s’est appuyé pour prodiguer des conseils à la promotion. Tirant des leçons de son histoire, le président de la cérémonie leur a demandé de se méfiez du gibier, de l’argent facile, et des facilités que les braconniers et les destructeurs de l’environnement pourraient tenter d’utiliser contre eux. « Soyez dignes de votre pays, soyez dignes de votre école, de vos professeurs, de votre directeur et de votre ministre » leur a-t-il lancé.
A la fin de la cérémonie, Salifou Diallo a fait don d’un million de francs CFA à cette promotion.

A lire également :