Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

FESPACO 2017 : Le parlement encourage les professionnels du cinéma

Le clap de début du 25ème Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO) a été donné par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, dans l’après-midi du samedi 25 février 2017, au stade municipal. Parmi les personnalités présentes à la cérémonie, des parlementaires avec à leur tête, le président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo.

« Silence, ça tourne ! » ainsi pourrait-on dire à propos du clap d’ouverture du FESPACO 2017. Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a en effet lancé la première « séquence » du festival en présence des membres du gouvernement emmenés par le premier ministre, Paul Kaba Thiéba. Cette cérémonie a également connu la présence du ministre de la Culture de la Côte d’Ivoire pays invité d’honneur.
Le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, a conduit une délégation de parlementaires à l’ouverture de cette biennale. Le Président de l’Assemblée, Salifou Diallo, sur le thème de cette édition a laissé entendre que : « le thème de cette édition vient à propos. Tous les pays africains, dans quelque domaine que ce soit, sont confrontés à la formation professionnelle. Le développement du capital humain est le point de départ pour tout développement. Aujourd’hui il nous faut nous adapter aux technologies de l’information et aux nouvelles formes de production cinématographiques et faire en sorte que notre jeunesse s’approprie ces nouveaux outils pour le développement de notre cinéma au Burkina Faso et de l’Afrique de l’Ouest. D’ailleurs cela figure en bonne place dans le programme de notre président ».
Abdoulaye Mossé, lui, félicite le ministre de la Culture ainsi que les Forces de défense et de sécurité qui ont réussi l’organisation sans heurts de la cérémonie d’ouverture. Député Mossé se réjoui également de la présence du ministre ivoirien de la culture et de professionnels du 7ème art venus des bords de la lagune d’Ebrié à cette cérémonie : « c’est la preuve que les relations entre les deux pays sont au beau fixe ».
Salifo Tiemtoré, a trouvé que « c’est formidable ce que nous venons de voir. Aujourd’hui nous avons assisté à une très belle ouverture du FESPACO avec des prestations d’artistes qui nous ont plus. Nous osons espérer que les films qui nous seront donnés à voir seront de belle facture ».
Le FESPACO se déroulera du 25 février au 04 mars 2017. 161 films seront présentés au public, dont 105 en compétition officielle. On y compte 20 longs métrages. En plus de l’Etalon d’Or, 13 prix spéciaux seront décernés dont celui de l’Assemblée nationale du Burkina Faso.

A lire également :