Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

La commission d’enquête sur le système d’enseignement livre ses conclusions

Le vendredi 24 novembre 2017, les députés se sont réunis en séance plénière pour la restitution des travaux de la commission d’enquête parlementaire sur le système d’enseignement au Burkina Faso. C’est sous la présidence d’Alassane Bala Sakandé, Président de l’Assemblée nationale que les 90 députés présents ont pris connaissance du contenu des travaux livré par le député Anselme T. Somé, rapporteur de la commission.

Sur la base de plusieurs constats relatifs à la problématique et à l’importance de l’éducation comme premier levier du développement, la commission s’est donnée pour mission de diagnostiquer les maux qui minent le système d’enseignement et de proposer des mesures correctives.
C’est donc sans l’ombre d’un voile que les membres de la commission ont dépeint dans un rapport de 106 pages la situation de l’enseignement à tous les niveaux au Burkina Faso : l’enseignement préscolaire, l’enseignement primaire, l’enseignement post primaire et secondaire l’enseignement supérieur et l’éducation non formelle.
Faisant suite aux nombreux constats dans les 9 régions concernées par l’enquête, les députés ont formulés 77 recommandations dont les plus importantes visent entre autre la fin de la perte du volume horaire d’enseignement, la restauration de l’autorité des responsables de structures scolaires et l’établissement d’un tableau prévisionnel de gestion des personnels dans tous les ordres d’enseignement pour permettre d’anticiper les départs, d’identifier les besoins spécifiques et de cibler les recrutements d’enseignants et de personnel administratif en fonction des besoins.
Le député Luc Yé, président de la commission a apporté des éclaircissements aux préoccupations des députés lors du débat général. Les préoccupations des députés avaient trait à la contribution des Association des parents d’élèves, à la qualité de l’enseignement et à la vie estudiantine.

A lire également :