Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

La député Karidia Zongo/Yanogo face à ses mandants : les lois votées expliquées aux populations.

La salle de conférence de la maison de la femme dans la cité des Bankuy a abrité le 9 juillet 2017 la deuxième rencontre de redevabilité de l’année 2017 du député Karidia Zongo/Yanogo à ses mandants du Mouhoun.

Après les mots de bienvenue et d’encouragement des responsables locaux de l’UPC, Madame Zongo a pris la parole pour remercier les militants venus en grand nombre et saluerla présence dans la salle des représentants du CDP, de l’ADF/RDA et de la NAFA avant de rendre compte à l’assistance des activités menées courant le premier semestre à l’Assemblée nationale. Ce sont en tout 40 lois qui ont été adoptées par les députés. Outre les lois votées, de nombreuses questions orales et écrites ont été adressées au gouvernement. Le discours sur la situation de la nation du Premier ministre Paul Kaba Thiéba a été l’un des moments fort du contrôle de l’action gouvernementale par les parlementaires dira Madame Zongo. La session ordinaire a connu également la mise sur pied de trois commissions d’enquête parlementaire respectivement sur le système d’enseignement, sur le système de santé et enfin sur la maîtrise d’ouvrage délégué.
La loi portant partenariat public privé a connu des controverses en ce sens que les députés de l’opposition ont préféré quitter l’hémicycle. La députée Zongo a précisé que dans l’ordre du jour adopté à l’ouverture de la session extraordinaire le 20 juin, le projet de loi en question n’y figurait pas. Elle dit ne pas comprendre la précipitation avec laquelle le gouvernement s’est engagé par rapport au vote de cette loi qui engage toute la population car selon elle, 45% de la Représentation nationale est de l’opposition et, par conséquent méritait d’être également écouté. La députée a dans un autre registre expliqué le sens des journées parlementaires ou des thèmes en rapport avec les préoccupations de la nation sont développés et débattus. Abordant les activités des députés à l’international, Madame Zongo fera savoir que notre parlement est très actif et cela sous l’impulsion du Président Salifou Diallo. L’Assemblée nationale du Burkina est membre de plusieurs parlements communautaires ainsi que plusieurs organisations interparlementaires dira madame Zongo..
Le Plan stratégique de développement du Parlement 2016-2020 a été expliqué aux militants comme étant un plan inédit avec une vision qui fera de l’Assemblée nationale une institution véritablement au service des populations.
Avant de lever la séance, Karidia Zongo/Yanogo a fait savoir qu’elle est là ce matin pour rendre compte des activités menées courant premier semestre de l’année 2017. Selon elle, l’UPC avance en critiquant dans le bon sens. C’est dans le respect que l’UPC travaille avec les autres regroupements et formations politiques.

A lire également :