Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Numéro 001  >>   Les Echos de l’Assemblée nationale  >>   Audiences

Le Burkina a fait forte impression

Une délégation de parlementaires burkinabè, conduite par le Président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, a pris part à la 134ème Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP) à Lusaka en Zambie du 19 au 23 mars. Placée sous le thème “Rajeunir la démocratie, donner la parole aux jeunes”, la rencontre a servi de cadre au chef de la délégation burkinabè pour prononcer un discours soutenu à l’endroit de la jeunesse de son pays.

A la tribune de l’Union interparlementaire, le Président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, a magnifié la jeunesse de son pays pour son engagement, sa combativité et sa clairvoyance. Pour le Président de l’Assemblée nationale, la jeunesse du Burkina Faso, en tant que fer de lance du changement, doit également être le fer de lance du développement et de la libération. Il a interpellé le Gouvernement à tout mettre en œuvre pour une participation pleine et entière des jeunes dans toutes les sphères de décision. Salifou Diallo a aussi plaidé pour la cause des femmes, des personnes vulnérables.
« Ma conviction est qu’aucune démocratie ne saurait encore être viable et se maintenir durablement sans la participation active des jeunes. Il revient à nos parlements de monter le chemin. Car, donner la parole aux jeunes, c’est saisir l’ultime opportunité de réussir l’indispensable modernisation de la démocratie et l’impérieuse nécessité de conquérir de nouveaux espaces de liberté”, a martelé le Chef du Parlement burkinabè du haut de la tribune à Lusaka.

A lire également :