Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Le Rapport 2014 du médiateur du Faso remis au Président de l’Assemblée.

Le Médiateur du Faso, Alima Déborah TRAORE a été reçu en audience le mardi 27 décembre 2016 par le Président de l’Assemblée nationale. La rencontre a servi de cadre pour la remise du rapport 2014 de l’institution. D’autres sujets d’actualité concernant la vie du Médiateur du Faso ont été évoqués.

Le Médiateur du Faso, à l’issue de l’audience avec le Président de l’Assemblée nationale, a révélé à la presse avoir échangé avec Salifou Diallo, sur les principaux points du rapport d’activité 2014 de son institution et sur d’autres sujet d’actualité touchant le Médiateur du Faso. Ce rapport a reconnu Madame Traoré, préconise le renforcement des délégations du Médiateur du Faso dans les régions du Burkina. Toute chose qui devrait renforcer le travail de l’institution.
Alima Déborah Traoré a dit avoir évoqué avec le Président de l’Assemblée nationale les conclusions du 11ème congrès mondial de l’Institut International de l’Ombudsman (IIO) qui s’est tenu à Bangkok du 13 au 19 novembre 2016. Cette rencontre a débouché sur une déclaration adressée aux gouvernants et qui préconise la constitutionnalisation de l’institution afin de la rendre indépendante, transparente et démocratique.

Au moment où dans notre pays, une nouvelle constitution est en écriture, des voix s’élèvent pour demander que certaines institutions an nombre desquelles le Médiateur du Faso, soit retirées de la liste des institutions constitutionnalisées. Ce qui irait à l’encontre de la déclaration de Bangkok et représente un grave recul pour le Burkina Faso.
Ce sont entre autres, les sujets qui ont été évoqués dans l’entretien que le médiateur du Faso a eu avec le Président de l’Assemblée nationale.

A lire également :