Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Le député Daouda Simboro offre une motopompe aux populations de Tonséré dans la Kossi

Les habitants du village de Tonséré dans la commune de Nouna ont choisi de commémorer en différé ce jeudi 09 mars 2017, la journée internationale de la femme. Tonséré, un village ou les fils et filles se battent autour d’un de leur fils, Bassirou Dramé, élu conseiller UPC de ce village, pour se doter d’infrastructures socioéducatives. Une initiative qu’est allé encourager le député Daouda Simboro.

Avec l’octroi de cette moto –pompe d’une valeur d’environ deux millions de FCFA et capable d’irriguer 4 à 5 ha, le député Doauda Simboro, entend encourager les initiatives locales des habitants de Tonséré et promouvoir l’emploi des jeunes et des femmes.
Ce village de la commune de Nouna est situé à 16 km du chef-lieu de la commune. Ce qui explique son éloignement des infrastructures comme l’école et le centre de santé. Sur initiative de cet élu conseiller UPC du village, Bassirou Dramé, une salle de classe fonctionnelle a été construite en matériaux définitif, pendant qu’un logement pour maitre et une cantine sont en cours de réalisation. Là, sera érigé le futur centre de santé pour Tonséré et pour quatre autres villages environnants. Ce puit à grand diamètre est aussi l’œuvre du conseiller Bassirou. C’est là où le don du député va servir à l’irrigation et au maraichage.
Le cadre choisi pour la remise de cette moto – pompe, a été la célébration du 08 mars 2017 à Tonséré. A travers une cérémonie marquée par des réjouissances populaires, des interventions, une remise de matériel ainsi que des visites de réalisations.
L’élu de la Kossi n’a pas manqué de félicité cette initiative d’autopromotion qui consiste à ne pas tout attendre du gouvernement. Il a salué cette autre façon de faire de la politique, car a – t –il souligné, il ne faut pas perdre de vue que Bassirou Dramé est un conseiller municipal élu sur la liste de l’Union pour le progrès et le changement (UPC)
Le promoteur Dramé explique son action par le fait que lui – même n’a pas eu la chance d’aller à l’école moderne et qu’il a vu sa femme accoucher dans un champ parce que n’ayant pas pu rejoindre à temps une formation sanitaire. Du reste un geste comme celui du député Daouda Simboro, le galvanise à faire davantage pour les populations de Tonséré.
Femmes, hommes et jeunes de la localité ont exprimé leur joie et leur satisfaction d’avoir un conseiller comme Bassirou Dramé dont l’action est reconnue et saluée au-delà des limites du village de Tonséré.

A lire également :