Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Le groupe parlementaire CDP face à la presse Pour le bilan de sa participation à la deuxième session ordinaire 2017

Le Groupe parlementaire Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a tenu une conférence de presse le mardi 16 janvier 2018 à son siège à Ouagadougou. À travers ce point de presse, le groupe CDP a fait le bilan de sa participation aux travaux de la seconde session parlementaire qui s’est tenu du 27 septembre au 22 décembre 2017. Ce fut également l’occasion pour le groupe de se prononcer sur divers sujets d’actualités tels : la crise du monde éducatif, l’arrestation du colonel Auguste Denise Barry, la gouvernance MPP et la présidence du CDP.

Trois axes principaux que sont le bilan du vote de la loi, le bilan du contrôle de l’action gouvernementale et l’appréciation des travaux de la session parlementaire ont étoffés l’ordre du jour de la rencontre du groupe parlementaire CDP avec la presse.
Au titre du bilan du vote de la loi, le groupe parlementaire a dit son insatisfaction sur le vote de la loi budgétaire 2018 qu’il estime difficile à soutenir par les populations. D’autre part le groupe parlementaire dit noter l’indisponibilité du gouvernement à répondre aux questions pertinentes posée par les députés. Sur les 60 questions, seulement 08 ont fait l’objet de réponse de la part du gouvernement.
Le bureau de l’Assemblée nationale a été renouvelé de façon consensuelle et le groupe parlementaire se dit satisfait de la position de ses membres dans les différents postes de responsabilités.
Au titre de bilan de contrôle de l’action gouvernementale, 01 question d’actualité et 03 questions ont été émise par des membres du groupe parlementaire.
De l’appréciation des travaux de la seconde session, Blaise Sawadogo, président du groupe parlementaire estime que « cette session, de notre point de vue a été fort productive de par la pertinence des lois votées, l’importance stratégique des secteurs ciblés par les enquêtes parlementaires et l’intensité des travaux » Et la député Maimouna Sawadogo/Ouedraogo de renchérir « nous sommes satisfaits parce que nous sommes associés à tous les niveaux ».
En divers, les sujets évoqués ont portés sur entre autre sur la crise du monde éducatif, l’arrestation du colonel Auguste Denise Barry, la gouvernance MPP et la direction du CDP.

Sur la création du groupe parlementaire UPC/RD, Blaise Sawadogo a relevé qu’ « ils sont dans leurs droits, mais nous avons le devoir et la responsabilité de prôner certaines valeurs pour les jeunes générations. Il y’a quand même des difficultés et cela affecte l’opposition » Répondant à la question sur la crise qui secoue le monde éducatif, le président du groupe parlementaire rejette la faute sur l’exécutif « ils doivent trouver rapidement une solution parce qu’ils ont dit qu’ils sont la réponse ». L’arrestation du colonel Auguste Denise Barry s’est également invité au débat, et le député Michel de lancer « ils se sont insurgés ensemble et s’il y a des contradictions, ils sauront les résoudre. Toutefois, nous sommes des légalistes et nous exigeons que la lumière soit faite ! »
Réagissant à la gestion du pouvoir par le MPP, le député Yahya Zoungrana réagit en ces termes « les poches du MPP sont trouées ! Nous, nous avons une seule poche, mais cette poche nous permettra de remporter la victoire en 2020 »,
Quant à la direction du parti et les supposées crises existantes, Blaise Sawadogo rassure « une nouvelle direction sera mise en place au prochain congrès. Mais en attendant, Achille Tapsoba reste président par intérim, Léonce Koné est le président de la commission ad hoc, et le président Eddie Komboïgo qui est le président du parti, reste le président statutaire et administratif jusqu’au prochain congrès ».
C’est convaincu que le CDP sera de nouveau dans les affaires en 2020, que les députés ont pris congé avec la presse en ces termes : « nous allons montrer à l’opinion nationale et internationale que c’est nous le CDP ! C’est nous qui avons gérés et c’est nous qui allons encore gérer ! »

A lire également :