Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Loi de programmation militaire Les députés donnent leur OK pour 725 253 753 080 francs CFA

Le 14 décembre 2017, les députés ont approuvé le Projet de loi portant « Programmation militaire quinquennale pour la mise en œuvre du Plan stratégique 2018 - 2022 pour la réforme des forces armées nationales. Cette loi vise à équiper les Forces armées nationales (FAN) de matériels adéquats et leur assurer de meilleures conditions de vie et de travail. Le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, Jean Claude Bouda, était à l’hémicycle ce jour-là.

725 253 753 080 francs CFA ! c’est le montant du Plan stratégique 2018 - 2022 pour la réforme des forces armées nationales. Les députés ont donné leur ok pour son exécution, afin de permettre à l’armée de mettre en œuvre ses missions et de renforcer la gouvernance militaire. Ce Plan est organisé autour de trois axes : le renforcement de la déontologie et de l’éthique militaire ; le renforcement de la gouvernance ; le renforcement de la responsabilité.
Selon le ministre en charge de l’armée, l’adoption de ce projet de loi « permettra de renforcer la déontologie et l’éthique militaire, le renforcement de la gouvernance de l’institution militaire, le renforcement d la responsabilité des acteurs ». Dans son plaidoyer de voir le texte adopté, il a promis que « si la loi est votée, nous consacrons définitivement la dépolitisation de l’armée. Aussi, celui qui veut s’intéresser à la chefferie coutumière, ce serait mieux pour lui de prendre congé de l’armée afin de s’y consacrer ».
C’est le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, qui présidé la plénière. Pour lui, cette loi va permettre de mettre à la disposition de ces jeunes qui sont loin des climatiseurs, de pouvoir vivre dignement afin d’assurer la protection des populations et du territoire. « La troupe n’a pas de syndicat mais l’Assemblée nationale sera votre syndicat » a-t-il martelé, puis de demander aux premiers responsables de l’armée à voir dans la limite des moyens pour améliorer la gamelle des soldats. Et pour montrer son engagement à soutenir les soldats, il a lancé pour terminer : « l’assemblée nationale ira au sahel. Nous viendrons vivre la réalité de cette troupe qui se saigne pour nous permettre de dormir tranquillement !  ».
Pour clore le débat général, le Président Alassane Bala Sakandé s’est adressé à l’ensemble de ses collègues « je voudrai solliciter votre concours à tous, pour voter cette loi pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des FAN. Nous sommes les députés de tous les burkinabè. Nous sommes les élus des civils, des commerçants, des militaires, des paysans, … Je voudrais rassurer les troupes encore une fois que nous viendrons les voir, nous discuterons ensemble, nous mangerons ensembles, nous vivrons vos réalité ».

A lire également :