Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Réforme des corps de contrôle : Luc Marius Ibriga mis en confiance par le président de l’Assemblée

Le Contrôleur d’Etat, Luc Marius Ibriga, est venu remettre le rapport 2015 de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat-Luc contre la corruption (ASCE-LC), au Président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, le vendredi 23 juin 2017. Au sortir de son audience, le Pr Ibriga a expliqué que la question de la réforme des corps de contrôle a été au menu de échanges avec le Chef du parlement.

Rapportant les propos de Salifou Diallo, le Contrôleur d’Etat, Luc Marius Ibriga a dit que : «  Le Président de l’Assemblée nationale nous a réaffirmé son soutien et ses félicitations et surtout nous a dit que, pour lui, la réforme des corps de contrôle est un élément essentiel qui doit conduire à mettre en place une structure dont les contrôleurs ou les auditeurs ne dépendraient plus des ministres mais dépendraient directement de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption ». Un propos qui conforte la vision des différentes parties sur la question des réformes.

Cette question de la réforme de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et du travail crédibilise le Burkina Faso et permet d’avoir l’aval des partenaires techniques et financiers. C’est pourquoi, le Pr Ibriga a entrepris des démarches en vue d’aboutir à des changements qui, selon lui, «  sous certains angles étaient critiqués. Aujourd’hui, nous avons un soutien ferme du président de l’Assemblée nationale en vue de véritablement resserrer le contrôle pour crédibiliser le Burkina Faso et permettre que des ressources additionnelles lui soient données pour mener sa politique de développement  ».

A lire également :