Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Réforme du secteur de la Sécurité Une mission onusienne reçue à l’Assemblée nationale

Deux émissaires onusiens, les généraux Lamine Cissé et Claude Vadeboncoeur, conseillers stratégiques auprès des Nations Unies, en mission au Burkina Faso, ont été reçu en audience le vendredi 09 septembre 2016 par le quatrième vice-président de l’Assemblée nationale OusseiniTamboura. Cette mission avait pour objectif d’échanger avec des acteurs sur les réformes en cours dans le domaine de la Sécurité.

Le séjour burkinabè des deux consultants, entre dans le cadre de l’appui des Nations Unies à la gouvernance du secteur de la Sécurité au Burkina Faso. Le rôle du parlement en la matière, notamment à travers le contrôle démocratique, est incontournable. C’est pour cela que les deux experts ont tenu à rendre une visite de courtoisie au parlement pour évoquer avec cette institution la mise en œuvre des réformes en cours dans notre pays.

Le chef de la délégation, le général Lamine Cissé à sa sortie d’audience a indiqué à la presse qu’il s’agit non seulement d’une visite de courtoisie, mais aussi et surtout d’une visite de prise de contact pour un travail qu’ils sont amenés à faire au Burkina Faso.
S’exprimant sur ce travail, il a indiqué qu’il y a des réformes profondes qui sont envisagées dans notre pays. Et le général Cissé de poursuivre « qu’il y a une commission qui a déjà exploré le terrain et qui a produit un rapport ». C’est ce cadre a – t – il indiqué « que nous devons voir l’applicabilité des termes de ce rapport sur le terrain. Donc nous avons discuté de beaucoup de choses en matière de réformes du secteur de la sécurité dans sa globalité ». Ce qui a conclue l’émissaire onusien « intéresse tout le peuple ainsi que les institutions de la République qui ont en charge la sécurité ».

A lire également :