Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Renforcement de la démocratie au Burkina Faso Le Parlement mobilise près de 5 milliards de FCFA

L’Assemblée nationale a tenu avec succès, le jeudi 20 avril 2017 à Ouagadougou sous la présidence de Salifou Diallo, la deuxième session du cadre de concertation des partenaires techniques et financiers sur le Plan opérationnel 2017-2020. La rencontre qui a enregistré un fort engouement des partenaires, a permis de cerner les mécanismes et instruments opérationnels de financement des programmes et des projets retenus pour la consolidation de la démocratie au Burkina Faso.

Des députés de la septième législature aux côtés des partenaires techniques et financiers pour des échanges directs sur le Plan opérationnel 2017-2020, c’est le symbole de la rencontre du jeudi 20 avril 2017. Entre interventions et communication sur les projets et programmes, les acteurs se sont accordés sur les efforts financiers à consentir pour réaliser la vision 20 20 du Parlement : « En 2020, l’Assemblée nationale est une institution forte, moderne, innovante, accessible et au service des populations ».
En effet, la mobilisation des partenaires bilatéraux et multilatéraux au deuxième cadre de concertation des partenaires sur le Plan opérationnel 2017-2020 s’est traduite par des engagements financiers à hauteur de 5 milliards de francs CFA. « Nous avons engrangé aujourd’hui environ 5 milliards de FCFA sur les 7 milliards recherchés et avec d’autres promesses. C’est dire que la prochaine rencontre qui aura lieu au mois de juin 2017 nous comptons boucler définitivement ce financement. Cela montre que les partenaires techniques et financiers ont confiance en l’Assemblée nationale et ont adopté notre Plan stratégique qu’ils ont contribué avec nous à élaborer. Et ce plan stratégique nous pensons qu’il va aider au renforcement de la démocratie au Burkina et surtout à la relation entre l’Etat et les populations à la base », a expliqué le Président de l’Assemblée nationale. Un niveau record d’annonces des partenaires qui a reçu la satisfaction des députés dans le sens de fortifier la démocratie au Burkina Faso.
Face aux partenaires, le Président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, a présenté les dispositions prises pour assurer une gestion transparente des fonds qui seront alloués à la mise en œuvre du Plan opérationnel 2017-2020 et pour une meilleure réédition des comptes. Entre autres, il y a la mise en place : d’un comité de pilotage, des services d’audit et de contrôle internes, des mécanismes externes de contrôle, d’une unité de coordination des projets et programmes pour un meilleur suivi.
L’Assemblée nationale veut ainsi être une institution qui participe activement à la consolidation de l’Etat de droit , en étant une institution moderne et innovante, porteuse des aspirations de la population et qui assure une meilleure communication entre les élus et les populations.
La Direction générale des médias
de l’Assemblée nationale

A lire également :