Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Réseaux parlementaires

Réseau des parlementaires burkinabè en santé et développement Œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des populations

Afin de faire face aux multiples défis en santé, en population et en développement, des députés burkinabè ont constitué un réseau parlementaire. Le lancement officiel du groupe d’action et de plaidoyer appelé « Réseau des parlementaires burkinabè en santé, population et développement (RPBSPD) » eu lieu le vendredi 08 avril 2016 dans les locaux de l’Assemblée nationale.

« En tant qu’élus nationaux, il s’avère nécessaire de répondre aux nouveaux défis en matière de population et de développement, s’adapter au contexte changeant dans le domaine du développement, tout en renforçant davantage l’intégration des question de population et de développement dans les processus législatif et de prise de décision », a indiqué d’emblée la Coordonnatrice du réseau, Maïmouna Ouédraogo/Sawadogo, dans sa déclaration liminaire. Elle a aussi précisé que cet engagement à relever les défis en matière de santé, population et développement, est en phase avec la déclaration de Stockholm de 2014 qui précise que « la réalisation d’un développement économique et social inclusif nécessite une législation, des politiques et programmes appropriés qui garantissent et soutiennent les droits humains, la dignité et l’égalité pour tous ».

Pour la Coordonnatrice du réseau, la forte tendance démographique a une influence déterminante dans la lutte contre la pauvreté et la promotion du développement. Les députés membres du réseau font le lien que « si la forte croissance de la démographie burkinabè (3,1%) est une source d’opportunités, il est aussi vrai qu’elle lance de nombreux défis aux autorités politiques ». D’où l’urgence et la nécessité de multiplier les efforts pour faire face aux difficultés.

Le réseau des parlementaires burkinabè en santé, population et développement (RPBSPD) a pour objectifs entre autres de contribuer à la promotion et à la protection des droits fondamentaux des populations ; de promouvoir l’accès à l’éducation, à la santé, à la planification familiale ; de soutenir et d’encourager des actions de lutte contre la pauvreté.
A moyen terme, le Réseau mènera des activités dans le sens d’élaborer son plan stratégique quinquennal (2016-2020) ; de renforcer les capacités des parlementaires en matière de plaidoyer sur les problèmes démographiques ; de sensibiliser les autorités religieuses et coutumières sur l’impact de la croissance démographique rapide sur le développement socio-économique et de l’environnement ; et désensibiliser les étudiants sur leur rôle dans le changement de comportement face aux défis liés à la population et l’environnement.
Le Réseau compte 35 députés issus des différents groupes parlementaires de l’Assemblée nationale.
La Direction générale des médias
de l’Assemblée nationale

A lire également :