Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Une visite pour s’inspirer du modèle des « ainés »

Une délégation de l’Association Parlement jeunesse Burkina était en visite à l’Assemblée nationale, le vendredi 08 juillet 2016. L’historique, l’organisation et le fonctionnement du parlement, échanges avec le 4ème Vice-Président de l’Assemblée, Ousséni Tamboura à l’Hémicycle, ont été les points forts de cette visite.

Ils sont au nombre de 127 et ont un âge compris entre 18 et 35 ans. Ils sont travailleurs du privé ou de l’Etat, étudiants, particuliers, etc. Ils sont mus par une volonté de promouvoir la démocratie au Burkina Faso. Eux, ils constituent « le parlement des jeunes ». En venant à l’Assemblée nationale, ce vendredi 08 juillet 2016, il s’agissait, selon leur Présidente, Djibougou Abibou, de mettre en pratique une formation sur le Droit parlementaire reçue une semaine avant. « Nous sommes là pour constater comment le parlement est structuré et comment il fonctionne. Nous voulons calquer ce modèle sur le nôtre » a indiqué la Présidente Djibougou.
Ces « jeunes parlementaires » ont été installés dans leurs fonctions de « députés » en mai 2016. Ils ont pour ambitions, entre autres, de « chercher des solutions pour faire face aux défis majeurs qui minent la jeunesse tel le chômage, à travers la recherche et l’exécution de projets ». Ce parlement, à en croire ses premiers responsables, est un sous-groupe de l’Association des volontaires pour le développement et la démocratie. La quelle association regroupe en son sein d’autre sous-groupes que sont le Gouvernement jeunesse Burkina (GJB) et Jeunes ambassadeurs du Burkina (AJB).
L’association, à travers ses trois composantes, réalise des programmes visant à l’ancrage de la démocratie et au développement de la jeunesse, à la recherche de solutions face aux défis de développement actuels et futurs, réfléchir sur les dossiers de préoccupation.
Par hasard, ces jeunes ont rencontré des responsables de structures qui œuvrent pour la jeunesse, à l’Assemblée. Il s’agit de l’ONG ONG Asmade et DBA (Défi Belgique Afrique). Ils ont échangé avec les jeunes parlementaires. Promesse a été faite de les rencontrer plus tard pour d’autres échanges dans un cadre formel.

A lire également :