Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Union parlementaire Africaine Le comité exécutif tient sa 71ème session à Ouagadougou

Les instances statutaires de l’Union parlementaire africaine que sont : la 71ème session du comité exécutif et la 40ème conférence de l’Union parlementaire africaine se déroulent à Ouagadougou au Burkina Faso du 06 au 10 novembre 2017. Il s’est ouvert le lundi 6 novembre 2017, dans la salle des conférences de Ouaga 2000, la 71ème session du comité exécutif. La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par trois allocutions.

« Pour la promotion de la démocratie et du développement durable », c’est donc sous ce signe que se tiennent ses rencontres de Ouagadougou. Premier à intervenir à la cérémonie d’ouverture du comité exécutif, le président du comité national d’organisation, Bindi Ouoba. Il a souhaité la bienvenue à la centaine de participants venus d’une quarantaine de pays africain.
Un hommage au président Salifou Diallo
Dans leurs interventions, le président de l’Assemblée nationale du Burkina, Alassane Bala Sakandé et le président du comité exécutif Cipriano Cassama ont tenus à saluer la mémoire du président Salifou Diallo décédé le 19 août 2017. Le chef du parlement burkinabè a fait observer une minute de silence, « en hommage à celui que nous continuons de pleurer ». Quant à Cipriano Cassama, il n’a pas pu cacher sa tristesse suite à la disparition de « celui-là même qui nous a invité à tenir nos réunions à Ouagadougou, mais qui, aujourd’hui hélas, n’est pas physiquement avec nous ».

Etre proche des aspirations des populations
Le président Alassane Bala Sakandé a par ailleurs salué la tenue de cette rencontre dans la capitale burkinabè car, a-t-il poursuivi, « en plus de sa vocation fédératrice, l’UPA doit être perçue comme une bourse des savoirs et des meilleures valeurs et pratiques parlementaires au service de la démocratie ». Cette institution doit par ailleurs arrimer ses objectifs avec les aspirations des populations qu’elle représente et qui sont entre autre, « l’emploi des jeunes, l’amélioration des conditions d’existence de nos populations agricoles, particulièrement les femmes, la sécurité, le changement climatique et la consolidation de la démocratie ».
Impulser un souffle nouveau à l’union
Dans son discours d’ouverture, de la 71ème session du comité exécutif, Cipriano Cassama a insisté sur les points qui seront examinés au cours de leurs travaux. Il s’agit des questions d’admission et de réadmission de membres, l’analyse du rapport des rapports de mission auprès des parlements non membres, les prévisions budgétaires pour l’exercice 2018, le projet d’ordre du jour de la 40ème conférence. Le président du comité exécutif de l’UPA a également exhorté les parlements membres à s’acquitter de leurs cotisations et surtout à se porter candidats pour accueillir les activités programmées.

Pour les rencontres de Ouagadougou, apporte une nouvelle dynamique dans le fonctionnement de l’UPA, Cipriano Cassama a engager les membres du comité exécutif à mener une réflexion sur l’amélioration du fonctionnement de l’union et de son secrétariat général.

A lire également :