Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Actualités

4e Journées de la Société burkinabè de biologie clinique Alassane Bala Sakandé prône la collaboration entre chercheurs

Les 19 et 20 juillet 2018, se sont tenu à Ouagadougou, les 4e Journées de la Société burkinabè de biologie clinique sous le thème « Biologie et protection de la santé ». A la cérémonie de clôture, le parrain, Alassane Bala Sakandé, a donné un discours dans lequel il exhorte les chercheurs à explorer les voies menant à des fromes de groupement ou de rapprochement.

A cette cérémonie de clôture des 4è Journées de la Société burkinabè de biologie clinique, le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, à la tête d’une forte délégation est venu répondre à l’appel à lui fait en tant que parrain. Et c’est dans un enthousiasme manifeste que, s’adressant à ses filleuls, il a d’emblée salué la tenue desdites journées ainsi que le thème arrêté. Pour lui, c’est un choix « très à propos qui vise la promotion de la santé par la prévention à travers des bilans de santé réguliers ». C’est d’ailleurs pourquoi Bala Sakandé exhorte le ministère de la Santé à s’approprier les conclusions de ces présentes journées et à mettre en place un dispositif qui permette un plus large accès des populations à un bilan de santé.
Dans son adresse, le parrain a également jeté les bases d’une éventuelle réflexion sur le travail de la recherche en biologie clinique : « Pour mieux renforcer le contrôle et la qualité des services de biologie, minimiser les charges de fonctionnement, faciliter l’accès aux financements bancaires et mieux affronter la concurrence, je voudrais vous exhorter à explorer les voies menant à des formes de groupement ou de rapprochement ».
Le recours au numérique
Le Président de l’Assemblée nationale a aussi conseillé à ses filleuls, le recours au numérique dans leurs travaux de recherche, « pour être compétitifs et répondre aux normes de qualités ». Cela s’explique aussi, selon Alassane Bala Sakandé, par le fait que de nos jours, l’activité de la biologie clinique, à l’instar de bien d’autres, est marquée par la prééminence du numérique. De plus, le numérique pour lui, est une véritable gageure quand on sait que, le matériel biomédical est vite frappé d’obsolescence technique.
La cérémonie de clôture des 4è Journées ont donné lieu à une remise de prix à des laboratoires et à des chercheurs qui se sont fait remarquer par la qualité de leur travail. Le parrain a eu l’honneur de remettre le prix du meilleur Jeune chercheur au docteur Adama Zida. Un prix international décerné par l’Institut Mérieux auquel le président Sakandé a ajouté une enveloppe de numéraires en guise d’encouragement.

A lire également :
 
 
Multimédia