Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU LUNDI 04 JUIN 2018 A 16 HEURES

Président de séance :
Monsieur Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale

Secrétaires de séance :
– Monsieur Abdoulaye MOSSE
Deuxième Secrétaire parlementaire

– Monsieur Dissan Boureima GNOUMOU
Huitième Secrétaire parlementaire

Ordre du jour : Clôture de la première session parlementaire ordinaire de l’année 2018

La séance plénière du lundi 04 juin 2018, consacrée à la cérémonie de clôture solennelle de la première session parlementaire ordinaire, a débuté à 16 heures 12 minutes.

1. Le quorum

La vérification des présences a donné le quorum suivant :

-  absents excusés : 11
-  absents non excusés : 06
-  députés présents : 110
-  procurations : 02
-  votants : 112

2. Le discours de clôture du Président

A l’entame, Monsieur Alassane Bala SAKANDE, Président de l’Assemblée nationale, a rappelé les trois fonctions du député qui sont : voter la loi, consentir l’impôt et contrôler l’action du gouvernement, à une période où le rôle du parlement est dévoyé.

Il a, ensuite, salué la présence des personnalités à la cérémonie solennelle de clôture de la première session ordinaire de l’année 2018.

Puis, il a indiqué qu’au plan international, la fin de la session parlementaire est marquée par la recrudescence des différentes rivalités précipitant le monde dans un climat de guerre froide. Au niveau national, c’est le harcèlement du terrorisme et de l’insécurité alimentaire dont les effets conjugués affectent le développement et le bien-être des Burkinabè.

Le Président a adressé ses félicitations à Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, pour son élévation dans l’Ordre international des Palmes académiques du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), lors de son jubilé d’or le vendredi 1er juin 2018 à Ouagadougou.

Il a aussi exprimé sa satisfaction à l’endroit du gouvernement et de l’ensemble des acteurs économiques pour le maintien du taux de croissance de la production de l’ordre de 6,7%. La prompte réaction du gouvernement face au déficit céréalier en mettant à la disposition des populations 95 000 tonnes de vivres, vendus à un prix social dans les provinces déficitaires du pays, a été positivement appréciée par le Président.

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, il a encouragé les forces de défense et de sécurité pour leur professionnalisme et salué la mémoire des hommes tombés sur le champ pour la défense de notre patrie. Il a lancé un appel au civisme des Burkinabè, au sens des responsabilités et au dévouement à la mère-patrie.

Face à la situation de grèves et de sit-in qui perdurent dans l’administration publique, le Président a exhorté le gouvernement et les travailleurs au dialogue pour une sortie de crise heureuse.

Sur le plan de la coopération bilatérale, il a félicité le gouvernement pour le rétablissement des relations diplomatiques avec la République de Chine. Il souhaite que cette coopération soit un véritable cadre d’amitié et de solidarité entre les deux peuples.

Le Président a fait le bilan de la première session ordinaire de l’année 2018 qui se résume en 27 lois dont une loi organique, 12 ratifications d’ordonnances et 02 résolutions. Il est revenu sur certaines lois votées pendant cette session qui s’achève. Il s’agit notamment des lois portant :

-  expropriation pour cause d’utilité publique et indemnisation des personnes affectées par les aménagements et projet d’utilité publique ou d’intérêt général au Burkina Faso ;
-  règlementation générale du renseignement au Burkina Faso ;
-  code pénal ;
-  statut de la police nationale.

Il a évoqué l’exercice du discours sur l’état de la Nation fait par le Premier ministre en suggérant un nouveau format de concert avec les experts de l’Assemblée nationale et du Premier ministère.

S’agissant de la restitution des travaux du Panel de haut niveau sur la gouvernance des ressources minières au Burkina Faso, le Président a invité les différentes parties prenantes à travailler à l’opérationnalisation des actions suivantes :

-  la création d’un Fonds spécial d’appui à l’éducation et à la santé financé par les contributions des sociétés minières ;
-  la création d’une usine de raffinage de l’or produit dans la sous-région ;
-  le renforcement de la transparence sur les activités minières menées sur le territoire burkinabè.

Concernant la diplomatie parlementaire, plusieurs actions ont été conduites avec succès en lien avec la vision du Plan stratégique 2016-2020 de l’Assemblée nationale. Il a saisi l’occasion pour solliciter l’appui des partenaires techniques et financiers dans sa mise en œuvre.

Pour finir, le Président a réitéré son engagement à être avec tous les Burkinabè sans distinction aucune. Il a souhaité un bon temps de jeûne à tous les musulmans et une bonne et fructueuse saison hivernale à tous.

La séance plénière a pris fin à 16 heures 54 minutes.

Ouagadougou, le 05 juin 2018.

Le Président

Alassane Bala SAKANDE
Le secrétaire de séance

Dissan Boureima GNOUMOU
Huitième Secrétaire parlementaire

A lire également :
 
 
Multimédia