Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU MERCREDI 07 MARS 2018 A 17 HEURES

Président de séance :
Monsieur Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale

Secrétaires de séance :
-  Monsieur Sangouan Léonce SANON
Premier Secrétaire parlementaire
-  Madame Elise F. ILBOUDO/THIOMBIANO
Troisième Secrétaire parlementaire

Ordre du jour :
Ouverture de la première session parlementaire ordinaire de l’année 2018.

La séance plénière du mercredi 07 mars 2018 s’est ouverte à 17 heures 02 minutes.

1. Le quorum :
La vérification des présences a donné le quorum suivant :

-  absents excusés : 14
-  absents non excusés : 03
-  députés présents : 110
-  procurations : 04
-  votants : 114

A cette ouverture solennelle, l’Assemblée nationale s’est honorée de la présence de Monsieur Simon COMPAORE, ministre d’Etat à la Présidence représentant Son Excellence monsieur le Premier ministre.

2. Les annonces
Conformément à l’article 26, alinéa 5 du Règlement de l’Assemblée nationale, l’hymne national, le Di-taa-Niyé, a été exécuté, suivi de l’observation d’un temps de recueillement en souvenir des illustres disparus de la Nation.

La plénière a été informée que par décret n°2018-00356/PRES/PM du 31 janvier 2018 portant remaniement du gouvernement, deux députés ont été appelés au gouvernement. Leurs sièges devenus vacants, il a été fait appel à leurs suppléants, conformément aux dispositions des articles 94, alinéa 1 de la Constitution et 160 du code électoral. Il s’agit de :

-  Madame SAWADOGO Seg-Nogo Salamata, première suppléante sur la liste des candidatures du parti du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), de la circonscription électorale de la province du Sanmatenga en remplacement de Monsieur OUEDRAOGO Bachir Ismaël ;

-  Madame OUEDRAOGO/COMPAORE Phoebe Dorcas, deuxième suppléante sur la liste des candidatures du parti du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), de la circonscription électorale de la province du Kadiogo, en remplacement de Madame ILBOUDO/MARCHAL Hélène Marie Laurence.

Il a été procédé à la validation de leur mandat par acclamation, conformément à l’article 6 du Règlement de l’Assemblée nationale.

Le projet d’ordre du jour de la première session ordinaire de l’année 2018, proposé par la Conférence des présidents, réunie le mardi 06 mars 2018, a été adopté.

Par ailleurs, les présidents des commissions générales ont été invités à déposer auprès du Secrétariat général leur programme de travail pour transmission au gouvernement.

3. Le discours de Son Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée nationale

Dans son discours d’ouverture, Monsieur Alassane Bala SAKANDE, Président de l’Assemblée nationale, a d’abord souhaité aux honorables députés un bon retour à l’hémicycle et les a exhortés à plus d’assiduité pour assumer pleinement leur rôle de représentant du peuple. Il a félicité les députés qui se sont soumis à l’obligation de rendre compte au peuple. Selon lui, le mandat du peuple doit être le mandat de la confiance et de la transparence.

Il a indiqué que la présente session ordinaire s’ouvre dans un contexte national et international en pleine mutation.

Pour lui, au niveau mondial, le panorama politique, géopolitique et économique présage le retour progressif de la loi du plus fort, déstabilisant ainsi le droit social et humanitaire.

Au plan national, la première session s’ouvre au moment où le pays a été frappé le 02 mars 2018 dernier par des attaques à l’Etat-major général des armées et à l’Ambassade de France au Burkina Faso. Le Président de l’Assemblée nationale a rendu un hommage aux victimes, a présenté ses condoléances aux familles éprouvées et a souhaité prompt rétablissement aux blessés.

Le Président a souhaité la consolidation de la croissance économique autour de 06,6% avec le programme d’investissement public du Plan national de développement économique et social (PNDES) et la hausse des cours de l’or et du coton au cours de l’année 2018.

Au plan social, il s’est réjoui des accords intervenus entre le gouvernement et des syndicats de certains secteurs sociaux.

Le Président a relevé que l’intersession a permis aux comités de suivi des recommandations des commissions d’enquêtes parlementaires créées en 2016, de faire le point de leur application. En effet, pour le comité de suivi sur la gestion des titres miniers et la responsabilité sociale des entreprises minières, 49% des recommandations ont été mises en œuvre à la date du 15 février 2018, tandis que pour celui de la Commission d’enquête parlementaire sur le foncier urbain, 10% des 77 recommandations connaissent un début de mise en œuvre.

De même, l’intersession a vu la finalisation du plan de travail de l’Assemblée nationale à l’intention des partenaires techniques et financiers dans le cadre du Plan stratégique de développement du parlement 2016-2020 ainsi que le renforcement des capacités de députés et personnels de l’administration parlementaire.

Dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale, le Président de l’Assemblée nationale a proposé deux réformes majeures. Il s’agit, d’une part, de la responsabilité individuelle des ministres devant la Représentation nationale et d’autre part, de l’augmentation du temps réservé aux séances de questions orales.

Il a terminé en souhaitant une bonne fête à toutes les femmes du Burkina Faso, à l’occasion de la commémoration de la Journée internationale de la femme célébrée le 08 mars.

La prochaine séance plénière est annoncée pour le vendredi 09 mars 2018 à 09 heures.

La séance plénière a pris fin à 17 heures 45 minutes.

Ouagadougou, le 09 mars 2018

Le Président

Alassane Bala SAKANDE

Le secrétaire de séance

Sangouan Léonce SANON
Premier Secrétaire parlementaire

A lire également :
 
 
Multimédia