Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Coopération parlementaire Burkina Faso-Canada Evaluation à mi-parcours du Projet d’appui à la démocratie au Burkina Faso

Le 3ème Comité directeur bilatéral du Projet d’appui à la démocratie au Burkina Faso (PADEB), s’est tenu le mardi 05 juin 2018 à Ouagadougou. Il s’est agi pour le gouvernement du Canada, le centre parlementaire canadien, l’Assemblée nationale du Burkina et les partenaires techniques et financiers (PTF) d’évaluer la mise en œuvre du PADEB.

Ce 3éme Comité directeur bilatéral, se veut un bilan à mi-parcours de la mise en œuvre du projet d’appui à la démocratie au Burkina Faso. Les deux parties emmenées par le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé et l’ambassadeur du Canada au Burkina, Edmond R. Dejon Wega se réunissent à l’effet d’examiner les documents du comité directeur.
Dans son allocution, l’ambassadeur du Canada au Burkina, a d’abord demandé une minute de silence à la mémoire de Dr. Salifou Diallo qui fut l’un des initiateurs dudit projet. Tout en déplorant le fait que des difficultés liées au décès du président Diallo et à la transition qui s’en est suivie aient ralenti la mise en œuvre du PADEB, le diplomate canadien se félicite et se réjoui des résultats déjà engrangés.
Dans son discours d’ouverture, le président Alassane Bala Sakandé, a exprimé sa reconnaissance au gouvernement canadien pour cet accompagnement dont bénéficie l’institution qu’il dirige. Il a également dit sa satisfaction par rapport au taux d’exécution fort appréciable du projet d’appui à la démocratie au Burkina Faso. Le président Sakandé, a en outre exhorté les députés et le personnel administratif à être disponible pour que le projet puisse s’exécuter à plus de 90%. Aussi l’intersession sera mise à profit pour réaliser le plus grand nombre d’activités de renforcement des capacités des députés et du personnel administratif de l’Assemblée nationale.
Ce fut également l’occasion pour le chef du parlement burkinabè de réitérer son appel aux partenaires pour que le financement du Plan stratégique soit bouclé.

A lire également :
 
 
Multimédia