Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

En audience à l’Assemblée nationale le Tocsin plaide pour la carte d’identité biométrique

Une délégation du bureau exécutif de l’Association « Le Tocsin » conduit par son président Arouna Savadogo a été reçue en audience par le premier vice-président de l’Assemblée nationale Bénéwendé Stanislas Sankara, le mercredi 21 février 2018. Une visite de courtoisie au cours de laquelle les hôtes ont plaidé en faveur de l’utilisation de la carte d’identité biométrique aux élections à venir.

Félicitations et encouragements ont été les premiers mots du président de l’Association le Tocsin à sa sortie d’audience. Pour Arouna Savadogo, cette rencontre a été l’occasion de plaider en faveur de l’utilisation effective de la carte d’identité biométrique pour les prochains scrutins. En rappel, la loi y relative a été adoptée par les députés le 10 avril 2017. Il a également relevé que : « la carte consulaire rencontre beaucoup de problèmes et que les usagers rencontrent d’énormes difficultés notamment pour les transactions financières. C’est pourquoi nous souhaitons que l’Assemblée interpelle le gouvernement afin qu’il accélère la mise en place de la carte d’identité biométrique pour soulager les burkinabè de l’extérieur ».
Le président du Tocsin estime par ailleurs que l’actualisation de ces textes permettra de rapprocher les bureaux de votes des populations pour qu’elles n’aient pas à faire de longues distances pour voter.
L’arrimage de nos textes aux normes communautaires en matière de documents d’identité, facilitera la libre circulation de nos ressortissants dans cet espace et contribuera à supprimer les discriminations tout en facilitant la lutte contre la délinquance transfrontalière et le terrorisme,

A lire également :
 
 
Multimédia