Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Finale du tournoi de la Solidarité à Yako « Les Etincelles de Toéguin » ont ébloui Nongtaba de Lemsré

Le tournoi de la Solidarité, cette compétition de football qui a égayé la jeunesse du Passoré pendant des semaines, a connu son épilogue le samedi 28 avril 2018, sur le terrain de Kouma, à Boulma. Ce sont les équipes ‘’Etincelles de Toéguin’’ et ‘’Nongtaba de Lemsré’’ qui ont croisé les crampons lors de cette finale. La confrontation a connu le sacre des ‘’Etincelles de Toéghin’’ par le score de 1 à 0. C’était en présence du député Halidou Sanfo, parrain du tournoi, de Naba Guiguemdé, Chef de Canton de Talian ainsi que du promoteur du tournoi, Ousmane Gango.

Venus des quatre coins du Passoré et au-delà, les adeptes du sport roi n’ont pas marchandé leur participation à la finale du tournoi de la Solidarité. Et s’il y a quelqu’un qui était aux anges, c’est sans conteste le promoteur de ladite coupe, Ousmane Gango. Dans son allocution d’avant match, il l’a fait savoir : « Les compétitions se sont déroulées sans heurts majeurs et je m’en réjouie ». La présence des invités à cette fête du foot à Kouma a été une opportunité pour le Promoteur de plaider pour que la solidarité manifestée lors de cette compétition s’élargisse à un autre domaine : l’éducation. « Je saisis cette occasion pour demander la construction d’une école à Kouma, située à trois kilomètres de Boulma. Entre les deux localités, il y a un barrage. Quatre de nos enfants y ont péri parce que voulant le traverser pour aller à la recherche du savoir ». Un cri de cœur partagé par le parrain dudit tournoi : « L’éducation est un gage de développement. C’est un droit pour tous les enfants du Burkina Faso. Aucun élève ne doit perdre la vie sur le chemin de l’école. J’invite chacun à un sursaut de solidarité afin qu’ensemble nous puissions relever le défi de l’érection d’un bâtiment ici, à Kouma ». Revenant sur le sujet du jour, le député Halidou Sanfo, a salué l’esprit sportif et de fraternité qui a prévalu tout au long du tournoi. Il a aussi invité la jeunesse à braver les maux, tel le chômage et le faible accès aux fonds d’appui, pour initier eux-mêmes des projets porteurs et d’y croire.
Passé les discours, place au match. Une fois le jeu engagé, les équipes ne se sont pas fait de cadeau. De part et d’autre, chacune a tout de suite affiché ses intentions. Le scintillement du trophée, disposé devant la tribune officielle, galvanisant les uns et les autres dans leur hargne de vaincre. La formation Nongtaba, en vert et jaune, s’est particulièrement montrée plus entreprenante en début de partie, avec plusieurs tentatives qui se sont malheureusement heurtées à la dextérité de la défense adverse. Les Etincelles, qui se sont prélassées en milieu de terrain durant toute la première mi-temps, se sont réveillées au cours du dernier quart d’heure du match. Avec des combinaisons joliment exécutées et des tirs cadrés, les garçons venus de Toéguin ont été plus réalistes. A la 35ème mn, leur attaquant de pointe, Lookman Nanema a ouvert le score. Son équipe, malgré les tentatives des champions de Lemsré de redresser la pente, a pu contenir ce score jusqu’à la fin des 50 mn de jeu. Toéguin est championne de la première édition du tournoi de la Solidarité !
En plus du trophée, ‘’Les Etincelles’’ repartent avec un jeu de maillot, un ballon et 50 000 francs CFA. La finaliste malheureuse se contente d’une enveloppe de 30 000 Francs CFA, un ballon et un jeu de maillot. Toutes les équipes participantes ont aussi été primées.
Se confiant en fin de match, le parrain, Halidou Sanfo, a fait savoir qu’au vu de l’engouement constaté lors de cette compétition, il reste disposé pour accompagner le promoteur l’an prochain pour la 2ème édition.

A lire également :
 
 
Multimédia