Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Actualités

L’Institut burkinabè des arts et métiers Les étudiants en marketing et gestion en immersion à l’Assemblée nationale

Dans le cadre de leurs activités scolaires, 59 étudiants de l’Institut burkinabè des arts et des métiers ont effectué une visite guidée dans le temple des lois du Burkina le mardi 27 février 2018.

« Vous êtes là ce matin pour visiter et acquérir des connaissances sur le fonctionnement de l’Assemblée nationale, connaissances qui ne sont pas forcément livresques et qui sortent du cadre estudiantin », tels ont été les premiers mots du chargé des relations publiques de l’Assemblée nationale, Honora Bationo dès l’arrivée des étudiants. Pour les étudiants en marketing et gestion, c’est une première de venir à l’Assemblée nationale ; c’est donc avec enthousiasme et surtout avec beaucoup d’attention qu’ils ont écouté les différentes communications à eux dispensées.
La visite a débuté par le hall d’exposition des portraits des différents présidents de l’Assemblée nationale de 1947 à nos jours, question de réviser leur cours d’histoire sur l’institution parlementaire. Ces futurs gestionnaires ont ensuite pris place à l’hémicycle pour poursuivre les échanges avec M. Bruno Dipama, directeur de cabinet du Président de l’Assemblée nationale, qui a apporté des réponses appropriées aux questions pertinentes des étudiants qui semblaient être dans une soif de connaissances sur l’Assemblée nationale.
A la fin des échanges, le rapport d’activités 2016 de l’Assemblée nationale a été remis au délégué général de l’IBAM en guise de souvenir. Avant de quitter l’hémicycle, les étudiants ont reçu de sages conseils de la part du directeur de cabinet qui dit savoir compter sur eux pour la relève du Burkina Faso et leur exhorter à plus de travail afin d’être des hommes qualifiés avec d’énormes ambitions pour pouvoir être les futurs dirigeants de ce pays.
Au sortir de la visite, le délégué général a tenu à : « rendre hommage au feu Dr Salifou Diallo, ci-devant président de l’Assemblée nationale en demandant une minute de silence pour le repos de son âme ». Aussi, ajoute-t-il : « nous sommes satisfaits dans l’ensemble de cette visite car nous avons été accueillis chaleureusement et les échanges furent enrichissants. »

A lire également :
 
 
Multimédia