Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Actualités

Le programme Noria de l’APF évalue sa coopération avec l’Assemblée nationale du Burkina Faso

Une rencontre de travail a eu lieu ce mardi 24 avril 2018 au sein du Parlement entre les responsables du « programme Noria » de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) et une délégation de l’Assemblée nationale du Burkina conduite par son premier vice-président Bénéwendé Stanislas Sankara. La rencontre avait pour objectif de faire le point de l’exécution de projets que les deux institutions ont en commun.

La directrice du programme NORIA, Mireille EZA, dit être venu dans le cadre du renforcement des capacités en matière de production, de gestion et de diffusion de l’information législative. Selon Madame EZA : « c’est un ensemble d’outils qui vise le renforcement de capacité des députés pour leur permettre d’atteindre les objectifs qui ont été définis dès l’entame de la 7e législature, à savoir, avoir une institution parlementaire performante, qui puisse avec la fonction publique parlementaire faire le compte rendu en temps réel mais aussi de pouvoir disponibiliser l’ensemble des travaux ».
Le programme NORIA a été créé il y a une dizaine d’année et a pour objectif de moderniser et de renforcer les techniques de l’information, le partage de l’information au sein du parlement. L’objectif de cette rencontre est d’évaluer les actions en matière d’infrastructures technologiques (écran d’accueil, serveurs de fichiers, acquisition des logiciels de retranscription etc.) dont bénéficie l’Assemblée nationale du Burkina Faso depuis une année. Pour le premier vice-président, « Le programme Noria s’engage également à soutenir l’Assemblée nationale du Burkina Faso dans la reconstitution de ses archives car après les évènements de 2014 une partie des mémoires du Parlement ont été consumé par les flammes. C’est un projet assez gigantesque, nous ne pouvons qu’exprimer à ce programme et à la francophonie toute la reconnaissance de notre peuple à travers l’Assemblée nationale et son président Alassane Bala Sakandé ».

A lire également :
 
 
Multimédia