Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice
Archives
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Salitas FC chez les hommes et « les Etincelles » en dames s’adjugent les trophées de la Coupe du Faso édition 2018

La 32ème édition de la coupe du Faso, a opposé, le dimanche 27 mai 2018, au Stade général Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulaaso, l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo à SALITAS FC de Ouagadougou. Victoire 2 à 0 des visiteurs aux dépens des locaux. Avant cette confrontation chez les dames, la 4ème finale de coupe du Faso, jouée le samedi 26 mai 2018 au Stade Wobi, s’est soldé par la victoire des étincelles par 1 but à 0 au détriment de l’USFA.

La coupe du Faso édition 2018 a opposé le dimanche 27 mai au Stade général Sangoulé Lamizana, l’ASFB dans ses couleurs traditionnelles jaune et noir à SALITAS FC en rouge. Une confrontation entre les deux premier du championnat qui laissait présager d’un match de haut vol et à l’avantage sur papier des fonctionnaires. Mais c’était sans compter avec la détermination de « Salimata et Tasséré Football Club ». SALITAS a étalé sur la cuvette du Stade Sangoulé Lamizana tout son talent et a tout naturellement remporté la partie par deux buts à zéro. Des buts marqués par Aboubacar Sawadogo à la 10ème mn et Hugues Wilfried Hamed DA à la 49ème mn.
La Représentation nationale, ne s’est mise en marge de cet événement sportif de portée nationale, présidé par le chef de l’Etat. L’institution parlementaire y était représentée par son premier vice-président Bénéwendé Stanislas Sankara. De nombreux députés notamment ceux de la Région des Hauts-Bassin étaient également présents.
En plus des prix mis en compétition, soit des médailles d’or, la coupe et 10 millions de F CFA pour le gagnant et la médaille d’argent et 7 millions de F CFA pour le perdant ; l’Assemblée nationale a offert 500 milles francs pour l’équipe victorieuse SALITAS, 300 milles francs pour l’ASFB et 200 milles F CFA pour le trio arbitral, tous venus de la Côte-d’Ivoire.
Avant la finale homme, la finale dame s’est jouée le samedi 26 mai au stade Wobi, dans la ville de Sya.
Le coup d’envoi de cette rencontre qui a opposer l’USFA en rouge et blanc à la jeune formation des étincelles en bleu/jaune, a été donné par l’épouse du président de l’Assemblée nationale, Carine Cécile Sakandé, représentant la première dame.
L’USFA pourtant donnée favorite, n’a pas pu développer son jeu, face à cette jeune formation des étincelles qui s’est montrée beaucoup plus pugnace, en réussissant à contenir les assauts de l’équipe militaire et surtout en portant le danger dans le camp adverse. Ce qui a fini par payer à la 42ème minute de jeu, avec l’unique but de la partie, une réalisation du dossard 11, Ilboudo Sara Wendkouni. Score final 1 à 0 pour les étincelles de Tampouy.
Ces dernières remportent le gain du match et se voient ainsi récompensées par la médaille d’or, le trophée et la somme de 1 million 500 milles F CFA, contre la médaille d’argent et la somme d’un million de F CFA pour l’USFA dame, finaliste malheureuse. Pour la présidente de la cérémonie même si le jeu a désigné un gagnant et un perdant, au finish, c’est la femme qui gagne.
C’est pourquoi, pour encourager les dames à pratiquer le football, elle a remis à chacune des équipes finalistes la somme de 500 mille F CFA.

A lire également :
 
 
Multimédia