Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Actualités

Finale 2e édition de Sabre d’or de la Kossi : Modou Dao s’adjuge le trophée + une moto !

Les rideaux sont tombés sur deuxième édition de la compétition de lutte traditionnelle ‘’Sabre d’or’’ de Nouna, le samedi 13 avril 2019. Elle a connu le sacre Modou Daou au grand prix qui est reparti avec le trophée, une enveloppe d’argent et une moto 125 cm3 toute neuve. C’était devant des officiels tel le parrain, le Pr Stanislas Ouaro, par ailleurs ministre en charge de l’Education nationale, le député Mossé Abdoulaye représentant le Président de l’Assemblée nationale, l’invité d’honneur, sa majesté le chef de Tampouy. Ce fut une occasion pour le promoteur du tournoi, le député Maxime Lomb1oza Koné, de remettre du matériel à des structures comme le Centre médical et la police.

La deuxième édition a tout aussi réussi que la première.

Sport, compétition, retrouvailles, cadeaux, réflexion et liesse ! ce sont là, les maîtres mots qui ont caractérisé la soirée du samedi 13 avril dernier à Nouna (Kossi). 310 combattants se sont titillés 450 fois pour sortir l’équipe de la finale dans les catégories. L’innovation cette année est l’instauration de la lutte féminine. En effet, de braves filles, visiblement à l’aise dans cette compétition ont brillé de milles feux au grand bonheur des spectateurs. Dépourvues de toute féminité à part quelques reliefs qui rappellent la morphologie de l’autre moitié du ciel, elles ont bandé les muscles pour offrir du spectacle palpitant. Au finish, c’est Samiratou Konaté (1ère) et Dramé Monique (2e) qui se sont montrées plus fortes au combat.

Côté hommes, les spectateurs ont dû remarquer la montée d’un professionnalisme prometteur déjà à cette édition. Des pectoraux saillants, des jarrets bien tendus, des prises aussi belles que rusées, ont séduit et convaincu l’assistance. Toute chose qui a amené le Directeur Provincial de la culture à confier que son carnet est déjà bien garni de noms de lutteurs qui représenteront la province à la SNC prochaine. Concernant le palmarès, deux athlètes par catégorie ont été retenus (voir encadré). En combat open, ce sont Modou Dao et Assimi Dao qui se sont rencontrés en finale des plus de 75 kg. Modou Dao s’est montré plus agile et plus ambitieux. Il a remporté le grand prix.
Le tournoi s’est déroulé cette année autour du thème « Population de la Kossi, ensemble avec les Forces de défense et de sécurité pour une paix durable au Burkina Faso ». Un thème qui tombe à pic, selon le parrain, le Pr Ouaro qui a rappelé que c’est un impératif pour les populations de collaborer avec les FDS dans le cadre de la lutte contre l’insécurité. Et de rappeler que Barani, une localité de la province a été plongée dans l’amertume il y a quelques semaines suite à l’attaque de la gendarmerie avec un bilan lourd de plusieurs pandores arrachés à l’affection de leurs familles. Pour le parrain Ouaro cela doit ne doit plus se répéter et les populations doivent vaille que vaille renseigner et dénoncer tout cas suspect aux FDS.

Le Promoteur, le député Maxime Lomboza Koné, s’est dit satisfait du travail abattu par le comité d’organisation et salué la mobilisation des populations et des autorités à tous les niveaux. Il a aussi remis du matériel à des structures. Le commissariat de police gagne deux ordinateurs portables pour la lutte contre l’insécurité, le Médecin chef de district, lui, repart un important lot de matériel biomédical de pointe pour le Centre médical et les CSPS de Bourasso, Sonon et le centre médical des religieux. Les personnes du troisième âge n’ont pas été oubliées par le promoteur. Il leur a remis des chaises pour leur siège.

S’exprimant au nom du Président de l’Assemblée nationale empêché, le 5e Vice-Président, Abdoulaye Mossé, a traduit la gratitude de son chef au promoteur pour l’initiative de réunir de réunir la jeunesse de la Kossi autour du sport et de la réflexion. Pour lui, plus qu’une activité ludique, c’est une occasion pour les ressortissants de la province de se retrouver pour communier autour de la fraternité et de cultiver l’attachement à la leur terre mère. Ce qui constitue une force qui permettra sans nul doute d’endiguer les fléaux tel le terrorisme qui touche également cette province.
Encadré :
Le palmarès officiel :
1ère Catégorie : 55 à 65 kg
-  1er Démé Gilbert : 15 000 + 20 sacs de ciment
-  2e Dama Mounirou : 10 000 + 5 sacs de ciment
2e catégorie 66 à 70 kg :
-  1er Dembélé Mamassé : 20 sacs de ciment + 15 000
-  2e Forogo Yacouba : 10 000 + 5 sacs de ciment
3e catégorie Plus de 71 kg :
-  1er Dao Assimi : 15 000 + 20 sacs de ciment
-  2e Kologo Seydou : 10 000 + 5 sacs de ciment
Open (grand prix) :
-  1er Dao Assimi : 10 000 + 5 sacs de ciment
-  2e Dao Modou : 15 000 + moto + trophée (sabre)
Catégorie fille :
-  1ere Konaté Samiratou : 5 000 + 1 vélo
-  2e Dramé Monique : 20 000

A lire également :