Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Actualités

L’Assemblée nationale donne son quitus pour le financement de du projet Backbone national des télécommunications et le projet de développement agricole dans la vallée du Sourou.

La plénière du jeudi 30 avril 2020 a été consacrée à l’examen de trois textes de lois. Il s’agit du projet de loi portant ratification de l’ordonnance portant autorisation de ratification de l’accord-cadre conclu en 2019 à Washington entre le Burkina Faso et la banque islamique de développement pour le financement du Projet de développement agricole de Dangoumana, dans la vallée du Sourou

et le projet de loi portant ratification de l’ordonnance portant autorisation de ratification de la convention conclue en juin 2019 avec l’Agence française de développement (AFD) pour le financement du programme d’investissement et de renforcement des capacités de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (PIRC/ONEA). Le troisième projet de loi portant autorisation de ratification de la convention de crédit conclue avec China Limited Chenzhen Branch va permettre le financement de la phase 1 du projet Backbone national des télécommunications. Lesdits projets de ratifications d’ordonnances ont été défendus par les ministres Salifou OUEDRAOGO, Ambroise Niouga OUEDRAOGO et Hadja Fatimata Ouattara/ Sanon, respectivement en charge de l’Agriculture, de l’Eau et des Postes. Les élus nationaux, qui ont adressé une série de questions aux membres de l’exécutif, ont salué ces projets qui touchent directement les populations et visent l’amélioration de leurs conditions de vie. Ils ont à l’unanimité donné leur quitus au projet de loi portant sur le financement du Projet de développement agricole de Dangoumana (PDAD) dans la vallée du Sourou. Les deux autres projets ont été adoptés par 56 voix Pour et 2 voix Contre.

A lire également :