Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU MERCREDI 04 MARS 2020

Ordre du jour :
Ouverture solennelle de la première session parlementaire ordinaire de l’année 2020.

Président de séance :
Monsieur Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale

Secrétaires de séance :
-  Madame Fati OUEDRAOGO
Troisième Secrétaire parlementaire
-  Monsieur Hervé KONATE
Huitième Secrétaire parlementaire

Ordre du jour :
Ouverture solennelle de la première session parlementaire ordinaire de l’année 2020.

La séance plénière du mercredi 04 mars 2020, consacrée à l’ouverture solennelle de la première session ordinaire de l’année 2020, a débuté à 16 heures 10 minutes.

Conformément aux dispositions de l’article 26, alinéa 5 du Règlement de l’Assemblée nationale, l’hymne national, le Di-taa-Niyé, a été exécuté, suivi de l’observation d’un temps de recueillement en souvenir des illustres disparus de la Nation.

1. Le quorum :
La vérification des présences a donné le quorum suivant :

-  absents excusés : 15
-  absents non excusés : 02
-  députés présents : 110
-  procurations : 08
-  votants : 118

A cette ouverture solennelle, l’Assemblée nationale s’est honorée de la présence de Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, Premier ministre, Chef du gouvernement, de Présidents d’institutions, du Chef de file de l’opposition politique, de membres du gouvernement et d’autres personnalités.

La cérémonie a également été honorée par la présence d’une délégation du Parlement nigérien, en mission à Ouagadougou, conduite par l’honorable Amina Bala KALTO, Cinquième Vice-présidente de l’Assemblée nationale du Niger.

2. Les annonces
Les comptes rendus analytiques des séances plénières des mercredi 22 et jeudi 23 janvier 2020, mis à la disposition des députés, ont été adoptés.
Les procès-verbaux des séances plénières des vendredi 15 et lundi 18 novembre 2019, des mardi 03, vendredi 06 et vendredi 20 décembre 2019 et du jeudi 09 janvier 2020, mis à la disposition des députés, ont été adoptés.
Le projet d’ordre du jour de la première session ordinaire de l’année 2020, proposé par la Conférence des présidents, réunie le mardi 03 mars 2020, a été adopté.

3. Le discours d’ouverture du Président de l’Assemblée nationale

Son Excellence Monsieur Alassane Bala SAKANDE, Président de l’Assemblée nationale, a axé son discours d’ouverture de cette première session ordinaire de l’année 2020 sur l’actualité sous régionale et nationale.

Selon lui, l’actualité sous régionale est marquée par le terrorisme, la criminalité transfrontalière organisée, la traite des êtres humains, le trafic illicite de migrants, les conflits communautaires qui menacent la stabilité de plusieurs Etats, auxquels viennent s’ajouter les attaques contre les populations civiles et les édifices religieux. De même, la situation sécuritaire au Mali, au Niger et au Burkina Faso est assez préoccupante avec la persistance des actions de groupes armées extrémistes.

Mais, l’espoir d’une victoire est permis avec l’engagement renouvelé des Chefs d’Etat du G5 Sahel, dont le Président Roch Marc Christian KABORE, à « renforcer la coopération dans la lutte contre le terrorisme et à poursuivre la montée en puissance de la force conjointe à travers le partage des renseignements et la mutualisation des moyens, notamment les vecteurs aériens ». A cela, il faudra intensifier et associer les politiques d’investissements publics en faveur des populations locales.

Sur l’actualité nationale, le Président a dit qu’elle reste dominée par la situation sécuritaire avec la persistance des attaques terroristes qui continuent d’endeuiller des populations entières. Ainsi, une minute de silence a été observée en mémoire de tous les éléments des forces de défense et de sécurité tombés sur le champ d’honneur et de toutes les victimes civiles du terrorisme.

En effet, les attaques sont de plus en plus dirigées contre les populations civiles, ce qui a occasionné, à ce jour, plus de 700 000 déplacés internes, plus de deux millions de personnes ayant besoin d’assistance et la fermeture de 120 centres de santé et plus de 2 400 écoles. Il s’agit d’une crise humanitaire qui commande, de la part de chaque Burkinabè, un sursaut de fraternité et de solidarité agissante envers les populations déplacées, surtout à l’orée de la 163e Journée internationale de la femme, célébrée le 08 mars.

L’actualité nationale est également marquée par la fronde sociale, suite à la décision de la mesure d’extension de l’Impôt unique sur les Traitements et Salaires (IUTS) aux indemnités et primes des agents de l’Etat. Sur ce point, le Président a invité les syndicats à inscrire leurs actions dans le strict cadre républicain, tout en demandant au gouvernement de créer les conditions d’une reprise du dialogue.

Au plan politique, les regards sont tournés vers les futures élections présidentielles et législatives du 22 novembre 2020 dont l’enjeu, à son avis, est de parvenir à sortir de ces élections avec une Nation plus unie, plus forte et fière d’elle-même.

L’intersession a vu la tenue, du 09 au 23 janvier 2020, de la première session extraordinaire de l’année au cours de laquelle quatre lois et deux résolutions ont été délibérées et adoptées. Il s’est tenu également à Ouagadougou, du 26 au 31 janvier 2020, la 15e Session de la Conférence de l’Union parlementaire des Etats membres de l’OCI dont le Burkina Faso assure désormais la présidence tournante.

Par ailleurs, le Président a relevé que l’année 2020 ne sera pas de tout repos pour les députés. Elle marque la fin de la présente législature et les députés devront à la fois travailler à reconquérir l’électorat et à assurer leur mandat.

Il a terminé ses propos en exprimant ses vives et chaleureuses félicitations à toutes les femmes du Burkina Faso pour le choix éclairé du thème retenu pour la commémoration de la Journée internationale de la femme, le 08 mars, à savoir : “Crise sécuritaire au Burkina Faso : quelles stratégies pour une meilleure résilience des femmes“. Il a alors exhorté les hommes à marquer leur solidarité aux femmes.

Avant de lever la séance, le Président a déclaré ouverte la première session ordinaire de l’année 2020.

La prochaine séance plénière est annoncée pour le mardi 17 mars 2020 à 10 heures.

La séance plénière a pris fin à 16 heures 01 minute.

Ouagadougou, le 05 mars 2020.

Le Président de séance

Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale
Le Secrétaire de séance

Hervé KONATE
Huitième Secrétaire parlementaire

A lire également :