Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Actualités

Les députés adoptent deux propositions de lois relatives à la promotion des établissements sanitaires privés de soins et au don d’organes au Burkina Faso

Les députés, en leur séance plénière de ce vendredi 18 décembre 2020 présidée par le chef du Parlement, Alassane Bala SAKANDE, ont examiné deux propositions de lois.
La première porte sur la promotion des établissements sanitaires privés de soins au Burkina Faso.

Elle a pour objet d’introduire une innovation au niveau du système sanitaire privé au Burkina Faso, en donnant l’opportunité aux personnes physiques ou morales non professionnelles de santé d’investir dans le secteur privé de la santé.
Toutes choses qui devraient permettre, entre autre, d’améliorer l’offre de santé par la mise à disposition de plateaux techniques qualifiés.
La deuxième proposition de loi est relative au don, au prélèvement, à la transplantation et aux greffes d’organes, de tissus, et de cellules humaines au Burkina Faso.
Elle a pour objectif d’améliorer la santé de la population, d’éviter les évacuations sanitaires coûteuses, de permettre à l’expertise burkinabè de se développer en la matière.
Il faut noter que les deux textes de lois, qui émanent de la Représentation nationale, ont été adoptés à l’unanimité de l’ensemble des votants, à l’issue des échanges entre les élus nationaux et les membres de la Commission du Genre, de l’action sociale et de la santé, saisie au fond pour les deux dossiers.

A lire également :