Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2020

Ordre du jour :
Ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2020.

Président de séance :
Monsieur Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale

Secrétaire de séance :
Madame Mamata TIENDREBEOGO
Neuvième Secrétaire parlementaire

Ordre du jour :
Ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2020.

La séance plénière du mercredi 30 septembre 2020 a débuté à 16 heures 06 minutes.

1. Le quorum :
La vérification des présences a donné le quorum suivant :
-  absents excusés : 22
-  absents non excusés : 10
-  députés présents : 95
-  procurations : 04
-  votants : 99

A cette ouverture solennelle, l’Assemblée nationale s’est honorée de la présence de Son Excellence Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, Premier ministre, Chef du gouvernement, accompagné de ses ministres, de présidents d’institutions, des membres du corps diplomatique et des représentants des organisations internationales et interafricaines.

Conformément à l’article 26, alinéa 5 du Règlement de l’Assemblée nationale, l’hymne national, le Di-taa-Niyé, a été exécuté avec l’accompagnement de la Garde nationale, suivi de l’observation d’un temps de recueillement en souvenir des illustres disparus de la Nation.

2. Les annonces
Les comptes redus analytiques des séances plénières des lundi 24 et mardi 25 août 2020, mis à la disposition des députés, ont été adoptés.

En outre, les procès-verbaux des séances plénières du jeudi 30 avril 2020 ; des mardi 05, mardi 19, vendredi 22, mardi 26 et vendredi 29 mai 2020 ; des lundi 29 et mardi 30 juin 2020, des vendredi 03, mercredi 08 et lundi 13 juillet 2020, mis à la disposition des députés, ont été adoptés.

Enfin, le projet d’ordre du jour de la deuxième session ordinaire de l’année 2020, proposé par la Conférence des présidents, réunie le lundi 28 septembre 2020, a été adopté.
3. Le discours d’ouverture du Président de l’Assemblée nationale

A l’entame de son discours, Monsieur Alassane Bala SAKANDE, Président de l’Assemblée nationale, a souhaité aux honorables députés un bon retour à l’hémicycle et a exprimé sa gratitude à toutes les personnalités civiles, militaires, et paramilitaires, aux ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques et consulaires, aux représentants des organisations internationales et interafricaines pour leur présence effective à la cérémonie d’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2020.

Il a indiqué que cette deuxième session ordinaire de l’année 2020 constitue la dernière étape de la septième législature et amorce la fin d’un cycle parlementaire dont les députés sont fiers d’assumer le bilan, aussi bien dans ses aspects positifs que dans ses aspects négatifs.

Comme bilan de la législature, le Président a relevé que l’Assemblée nationale a voté 226 lois. Elle a usé de 114 questions orales, 118 questions écrites répondues, 16 questions d’actualité répondues pour suivre et contrôler l’action gouvernementale.

Dans le cadre du contrôle de l’action gouvernementale, elle a conduit également 07 commissions d’enquête parlementaires et douze missions d’information. A cela s’ajoute la création de la Commission de l’Evaluation des Politiques publiques et du Suivi des Recommandations (CEPSUR).

En termes d’innovations, l’on peut relever la prise en compte du genre et de la jeunesse par la création de 02 commissions générales spécifiques, l’octroi, par discrimination positive, de postes de responsabilité, dont celui de Vice-présidente, de secrétaires parlementaires et de présidente de commission dédiés à la femme et à la jeunesse, la création d’un bureau du citoyen pour renforcer la relation citoyens/représentants.

La présente session ordinaire s’ouvre dans un contexte national toujours marqué par la persistance de la crise sécuritaire dans certaines régions du pays. Cependant, le Président a rassuré la plénière que les terroristes seront combattus sans répit, sans abdication et avec d’autant plus de détermination. Ainsi, il a demandé à l’assistance, d’encourager les forces de défense et de sécurité par une acclamation nourrie dont l’écho leur parviendra partout où ils sont sur le théâtre des opérations contre le terrorisme. Aussi, il a relevé qu’en matière de devoir de gratitude et de soutien aux forces combattantes, la septième législature s’en est acquittée à travers des actes et des mesures qui concourent au renforcement de l’efficacité de la réponse à la menace terroriste, notamment la contribution d’un million de francs CFA par député, soit 127 millions au total ; des soutiens logistiques et alimentaires ; des visites de casernes et appuis à des opérations spécifiques.

Le Président a également fait mention de la polémique et des interprétations sur la finalité du rapport général issu des consultations régionales adopté à l’unanimité par l’Assemblée nationale et a réaffirmé sa pleine satisfaction pour le travail, le sacrifice et le dévouement consentis durant toutes ces tournées dans les cinq régions touchées par le terrorisme, jusqu’à l’élaboration du rapport.

La Présente session intervient également au moment où notre pays, à l’instar des autres nations du monde entier, fait face à une crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus et à ses conséquences socioéconomiques. A cet effet, l’Assemblée nationale s’engage, en toute responsabilité et en toute indépendance, à assumer son rôle dans le processus d’élaboration du budget. Elle s’engage alors à offrir à l’Exécutif les moyens budgétaires nécessaires à la pleine réalisation de son programme de société. Plusieurs sujets ont également été abordés, notamment les élections présidentielle et législatives du 22 novembre prochain, ainsi que la réconciliation nationale.

Avant de clore son discours, le Président a fait observer une minute de silence en la mémoire des cinq députés qui nous ont malheureusement quittés au cours de leur mission, mais dont le souvenir de leur dévouement à l’institution ne s’éteindra jamais. Il a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance aux députés, aux personnels civil, militaire et paramilitaire, au personnel de l’administration parlementaire et aux différents corps constitués de l’Assemblée nationale.

Il a terminé en souhaitant une bonne rentrée scolaire et académique à tous les élèves, étudiants et enseignants du Burkina Faso, d’abondantes récoltes de fruits de la terre aux braves paysans.

La prochaine séance plénière est annoncée pour le vendredi 16 octobre 2020 à 10 heures, conformément à l’ordre du jour de la présente session.

La séance plénière a pris fin à 17 heures 18 minutes.

Ouagadougou, le 30 septembre 2020.

Le Président de séance

Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale
La secrétaire de séance

Mamata TIENDREBEOGO
Neuvième Secrétaire parlementaire

A lire également :