Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU JEUDI 23 DECEMBRE 2021

Ordre du jour : Clôture de la deuxième session ordinaire de l’année 2021.

Président de séance :
Monsieur Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale

Secrétaires de séance :
  Madame Maïmouna OUEDRAOGO/SAWADOGO
Sixième Secrétaire parlementaire
  Monsieur Blaise DALA
Septième Secrétaire parlementaire

Ordre du jour : Clôture de la deuxième session ordinaire de l’année 2021.

La séance plénière du jeudi 23 décembre 2021, consacrée à la clôture solennelle de la deuxième session ordinaire de l’année 2021, s’est ouverte à 16 heures 04 minutes.

1. Le quorum
La vérification des présences a donné le quorum suivant :

  absents excusés : 17
  absents non excusés : 03
  députés présents : 107
  procurations : 06
  votants : 113

A cette clôture solennelle, l’Assemblée nationale s’est honorée de la présence du Premier ministre, de Présidents d’institutions, de représentants de missions diplomatiques et de membres du gouvernement.

2. L’annonce
Le compte rendu analytique de la séance plénière du jeudi 16 décembre 2021, mis à la disposition des députés, a été adopté.
3. Le discours de clôture du Président
Monsieur Alassane Bala SAKANDE, Président de l’assemblée nationale, a entamé son discours par des interrogations sur la situation sécuritaire du pays, tout en rappelant des attaques perpétrées dans certaines localités. A la suite de ces interrogations, il a fait observer un temps de recueillement en mémoire de toutes les victimes des attaques terroristes.
Se focalisant uniquement sur la situation nationale, le Président a relevé que cette cérémonie intervenait au moment où le péril sécuritaire menace la stabilité. C’est pourquoi, il a lancé un appel aux populations à rester toujours unies face à l’ennemi et à ne jamais faillir à l’impératif de cohésion sociale et de concorde nationale. Il a également exhorté à une manifestation de solidarité envers les personnes déplacées internes, à une générosité à exprimer à l’égard des familles des victimes, ainsi qu’à un soutien aux vaillantes Forces de défenses et de sécurité et aux valeureux Volontaires pour la défense de la patrie.
Il a insisté sur le rassemblement patriotique qui doit se faire autour des valeurs politiques et des principes républicains du pays que les groupes terroristes veulent détruire. Aussi, ce rassemblement doit ensuite se faire autour des forces de combat dans leurs missions de défendre et d’assurer l’intégrité du territoire. En toute circonstance, il faut leur témoigner un profond respect et une grande admiration.
Le Président a saisi l’occasion pour féliciter et formuler des vœux à l’égard de Son Excellence Monsieur Lassina ZERBO, Premier ministre, ainsi qu’à la nouvelle équipe gouvernementale, tout en leur rassurant de l’accompagnement de l’Assemblée nationale à la réussite de leur mission.
La clôture de la session budgétaire marque la fin d’une activité parlementaire en même temps qu’elle ouvre un nouveau cycle de relations entre le Législatif et l’Exécutif. La loi de finances pour l’exécution du budget de l’Etat, exercice 2022, adoptée le 16 décembre 2021, se chiffre en recettes à 2 349 112 550 000 FCFA et en dépenses à 2 919 148 573 000 FCFA.
Le Président a donc félicité tous les acteurs qui ont travaillé d’arrache-pied pour l’adoption de la loi de finances et de la loi portant habilitation du gouvernement à ratifier par voie d’ordonnances les accords et conventions de financement signés entre le Burkina Faso et les partenaires techniques et financiers. Cela permettra au gouvernement de mobiliser les ressources et d’exécuter les dépenses dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique économique, sociale et sécuritaire. L’examen de ces lois a été également un moment d’exercice de prérogatives des députés en matière de consentement de l’impôt, de contrôle de l’action gouvernementale et de vote de la loi.
Aussi, onze autres projets de loi ont été examinés et adoptés. Au cours de cette session, l’Assemblée nationale a adressé au gouvernement 24 questions orales avec débat, 02 questions orales sans débat et 02 questions d’actualité. Cela a été aussi l’occasion pour le parlement d’amener le gouvernement à répondre à l’ensemble des préoccupations que les populations ont exprimées lors des Journées de redevabilité tenues à Bobo-Dioulasso.
Par ailleurs, le Bureau de l’Assemblée nationale a décidé de la mise en place de trois missions d’information parlementaires. La première porte sur la question sécuritaire, la deuxième sur la prise en charge des affections de longue durée et la troisième sur le secteur du transport et du transit en douane.
En outre, l’Assemblée nationale s’est dotée d’un nouveau plan stratégique pour la période 2022-2025. Ce nouveau référentiel veut faire du parlement burkinabè une institution connue, modèle et performante au service des populations et ouverte à tout le monde. Sa mise en œuvre est estimée à 12 845 185 000 FCFA. A cet effet, le Président invite les partenaires bilatéraux et multilatéraux à lui réserver une suite favorable par leur accompagnement financier et technique afin de permettre à l’institution de jouer pleinement sa partition dans l’encrage démocratique du pays.
Sur le plan de la diplomatie parlementaire, le parlement burkinabè est resté active avec sa participation à la 43e Conférence et à la 76e Session du comité exécutif de l’Union parlementaire africaine (UPA), ainsi qu’à la 16e Conférence de l’Union parlementaire des Etats membres de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI-UPCI) qui s’est tenue en Turquie, au cours de laquelle le Burkina Faso a été élu membre de trois comités spécialisés sur quatre. Pour finir, la candidature du Burkina a été retenue pour organiser la 18e Conférence de l’UPCI.
Au titre des événements à caractère international, le FESPACO s’est tenu du 16 au 23 octobre 2021 à Ouagadougou sous le thème « cinéma d’Afrique et de la diaspora, nouveaux talents nouveaux défis » dont le pays d’honneur était le Sénégal. Il y a eu également la 33e édition du Tour international du cyclisme du Faso. Pour avoir remporté des titres mondiaux, le Président a félicité l’athlète Hugues Fabrice ZANGO pour son triple saut de 17,47 m et Cheick Ahmed Al Hassane SANOU alias Iron Biby, l’homme le plus fort du monde en Log lift.

Après avoir déclarée close la session, il a souhaité une bonne fête de la Nativité aux chrétiens du Burkina Faso et adressé ses vœux les meilleurs pour l’année 2022.

La séance plénière a pris fin à 16 heures 56 minutes.

Ouagadougou, le 24 décembre 2021.

Le Président de séance

Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale
La Secrétaire de séance

Maïmouna OUEDRAOGO/SAWADOGO
Septième Secrétaire parlementaire

A lire également :