Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU MARDI 22 MARS 2022

Ordre du jour : Ouverture de la session spéciale d’installation de l’Assemblée législative de transition.

Présidents de séance :

  Monsieur Jean Hubert BAZIE
Président du bureau d’âge

  Monsieur Aboubacar TOGUYENI
Président de l’ALT

Secrétaires de séance :

  Monsieur Prosper S. COULIDIATI
Secrétaire du bureau d’âge

  Madame Ratoussamba ZAONGO
Secrétaire du bureau d’âge

Ordre du jour : Ouverture de la session spéciale d’installation de l’Assemblée législative de transition.
La séance plénière du mardi 22 mars 2022, consacrée à l’installation officielle de l’Assemblée législative de Transition (ALT), s’est ouverte à 10 heures, en présence de membres du gouvernement.

1. Le bureau d’âge

A l’ouverture de la séance, Madame Rakèta ZOROME, Secrétaire générale chargée de l’expédition des affaires courantes, a fait un rappel sur certaines dispositions et pratiques consacrées à chaque installation d’une nouvelle législature, conformément au Règlement de l’Assemblée nationale et à la tradition parlementaire. Il s’agit, principalement de l’installation du bureau d’âge, de la validation du mandat des députés par le doyen d’âge, de l’élection du Président de l’ALT et de la mise en place d’une commission ad hoc chargée d’élaborer le projet de Règlement de l’ALT, en référence à l’article 25 de la Charte de la Transition.

Ainsi, le bureau d’âge était composé de Monsieur Jean Hubert BAZIE, doyen d’âge (73 ans), président de séance et des deux plus jeunes des députés de l’ALT, Monsieur Prosper S. COULIDIATI (28 ans) et Madame Ratoussamba ZAONGO (27 ans) pour assurer les fonctions de secrétaires de séance.

Le bureau d’âge a présidé à la validation du mandat des députés et à l’élection du Président de l’ALT.

2. La validation du mandat des députés

Monsieur Jean Hubert BAZIE, président de séance, a d’abord fait observer une minute de silence en mémoire des victimes civiles et militaires de la violence aveugle et meurtrière qui endeuille le peuple.

Par la suite, le mandat des 70 députés présents a été validé, à l’occasion, par acclamation, à l’appel nominal de chaque député, conformément à l’article 86 de la Constitution.

(A la suite de la validation du mandat des députés, la séance plénière a été suspendue à 10 heures 28 minutes pour permettre la réception et l’affichage des candidatures au poste de Président de l’ALT. La séance a été reprise à 12 heures 01 minute).

3. L’élection du Président de l’ALT

Les candidatures au poste de Président de l’ALT étaient au nombre de quatre au départ, puis ramenées à trois avant le début du scrutin pour cause de désistement d’un des candidats, à savoir Monsieur DIALLA Moumouni.

A l’issue du vote à bulletin secret et conformément à l’article 26 de la Charte de la transition, sur la base des 70 votants, Monsieur TOGUYENI Aboubacar a été déclaré élu Président de l’ALT avec 59 voix « pour », contre 08 voix pour Monsieur LOURE Arouna et 03 voix pour Madame ZOUNGRANA Zarata.

4. L’allocution du Président de l’ALT

Après son installation au perchoir, Monsieur Aboubacar TOGUYENI, Président de l’ALT, a d’abord eu une pensée à l’endroit de ceux et celles qui ont payé de leurs vies dans la barbarie des hommes sans foi ni loi, en faisant observer une minute de silence en leur mémoire. Il a également exprimé sa compassion et sa solidarité à l’endroit des personnes déplacées internes et de tous ceux qui sont affectés par la situation que traverse le pays.

Pour ce qui est de son mandat, il l’inscrit dans le sens de l’engagement de son pays pour la quête de la sécurité, la dignité et l’honneur. Il compte, avec ses collègues députés, veiller au contrôle de l’action gouvernementale et à la défense des intérêts du peuple. Ils prendront aussi l’initiative de propositions de loi ou toute autre action allant dans l’intérêt supérieur de la Nation.

5. La mise en place d’une commission ad hoc

S’agissant de la mise en place de la commission ad hoc qui sera chargée de la rédaction du Règlement de l’ALT, le Président a invité chaque composante à déposer, dès le lendemain matin 23 mars 2022, au niveau du Secrétariat général, le ou les noms de leurs représentants, selon la clef de répartition suivante :

  organisations de la société civile, 02 représentants ;
  personnalités désignées par le Président du Faso, 03 représentants ;
  partis et formations politiques, 01 représentant ;
  les régions, 02 représentants ;
  les FDS, 02 représentants.

Soit un total de 10 représentants pour cette commission ad hoc qui dispose de 07 jours pour son travail, à compter de son installation et sera appuyée par le personnel administratif.

La prochaine séance est prévue pour se tenir à la fin des travaux de la commission ad hoc et sera consacrée à l’adoption du Règlement.

La séance a pris fin à 13 heures 16 minutes.

Ouagadougou, le 23 mars 2022.

Le Président du bureau d’âge Le Président de l’ALT

Jean Hubert BAZIE Pr Aboubacar TOGUYENI Chevalier de l’Ordre national
Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques
Chevalier de l’OIPA/CAMES

La Secrétaire de séance

Ratoussamba ZAONGO

A lire également :