Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU VENDREDI 17 JUIN 2022 (Soir)

Ordre du jour : Cérémonie de clôture de la première session ordinaire de l’année 2022.

Président de séance :
Monsieur Aboubacar TOGUYENI
Président de l’Assemblée législative de transition

Secrétaires de séance :
  Monsieur Saïdou KOANDA
Deuxième Secrétaire parlementaire

  Monsieur Lassina OUEDRAOGO
Quatrième Secrétaire parlementaire

Ordre du jour : Cérémonie de clôture de la première session ordinaire de l’année 2022.

La séance plénière du vendredi 17 juin 2022, consacrée à la clôture solennelle de la première session ordinaire de l’année 2022, s’est ouverte à 16 heures 16 minutes.

Conformément à l’article 25, alinéa 5 du Règlement de l’Assemblée législative de transition, l’hymne national, le Di-taa-Niyé, a été exécuté avec l’accompagnement de la fanfare de la Police nationale, suivi de l’observation d’un temps de recueillement en souvenir des illustres disparus de la Nation.

1. Le quorum

La vérification des présences a donné le quorum suivant :
  absent excusé : 00
  absent non excusé : 00
  procuration : 00
  présents : 71
  votants : 71

2. Le discours de clôture du Président
Dans son discours, Son Excellence Monsieur Aboubacar TOGUYENI, Président de l’Assemblée législative de transition (ALT), a salué très sincèrement, l’ardeur et l’abnégation de l’ensemble des députés dont l’engagement sans faille a permis de tenir, dans les délais impartis, les travaux de cette session qui, selon lui, constitue pour bon nombre, la toute première expérience et un premier pas dans le travail parlementaire.
Il ressort du bilan de la session que les 45 jours d’intenses activités ont été marqués de conférences des présidents, de réunions du Bureau, d’auditions d’acteurs, de travaux en commission, d’adoption de rapports et de séances plénières. L’architecture juridique du Burkina Faso s’est donc enrichie de 27 nouvelles lois.
Par ailleurs, le Président a rappelé que le Burkina Faso est en guerre depuis 7 ans contre un ennemi ivre de sang et qui refuse de s’avouer vaincu. L’actualité de Seytenga vient encore assombrir le triste bilan en la matière. Mais elle ne doit pas faire perdre de vue qu’en face, « se tiennent avec courage et détermination, les forces de défense et de sécurité et qui, sans courber l’échine, continuent de défendre la mère Patrie ».
Aussi, il se réjouit de constater que ces derniers mois, elles ont remporté d’importantes victoires sur les bourreaux, comme ce fut le cas à Bourzanga, à Barani, à Silgadji et sur d’autres théâtres des opérations. Il leur a rendu un vibrant hommage pour ce sacrifice suprême consenti afin de contenir les velléités mortifères de cette horde de hors la loi.
Parlant de la flambée des prix des produits de grande consommation, il a indiqué que le phénomène est mondial, n’épargnant aucun pays et le Burkina Faso a développé des initiatives pour atténuer ses effets. A ce titre, le gouvernement, après une concertation avec l’ensemble des acteurs du commerce et de l’industrie, a pris des mesures pour permettre de faire baisser les prix de certains de ces produits que sont : le riz, le sucre et l’huile. Dans la même veine, des mesures en faveur des boulangers ont également été adoptées.
Au regard de l’enjeu du problème et des fortes attentes des populations sur la question de la cherté de la vie, l’ALT exercera ses prérogatives de contrôle de l’action gouvernementale sur l’effectivité et surtout l’efficacité de telles mesures, afin de s’assurer qu’elles ont profité aux populations burkinabè.
Il a poursuivi en évoquant sa visite officielle à Dakar, au Sénégal, qui s’est tenue du 1er au 08 juin 2022, au cours de laquelle, il a pu rencontrer les autorités parlementaires, avec lesquelles il a eu de fructueux échanges.
Il a également eu une pensée à l’endroit de tous les candidats aux examens de fin d’année et de leurs parents, ainsi qu’à tous les acteurs du système éducatif national. Il a par ailleurs souhaité une bonne et fructueuse saison pluvieuse à tous les agriculteurs du Burkina Faso.

Avant de déclarer close la session, le Chef du parlement a remercié tous les organes et institutions au plan national, avec qui l’ALT a eu des échanges très fructueux au cours des différentes séances de travail.

La séance plénière a pris fin à 16 heures 41 minutes.

Ouagadougou, le 20 juin 2022.

Le Président de séance

Pr Aboubacar TOGUYENI
Chevalier de l’Ordre national
Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques
Chevalier de l’OIPA/CAMES
Le Secrétaire de séance

Lassina OUEDRAOGO
Quatrième Secrétaire parlementaire

A lire également :