Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Président  >>   Activités

Inauguration d’une Mosquée de vendredi à Barouli Le Président de l’Assemblée nationale communie à la joie des fidèles

Les fidèles musulmans du village de Barouli étaient en fête, le vendredi 30 novembre 2018. Ils y ont inauguré une mosquée de vendredi, construite par l’Association pour la bienveillance humanitaire, suite à un plaidoyer mené par le député K. Raphaël Kouama. La coupure du ruban a eu lieu en présence de nombreuses autorités civiles et religieuses dont le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé qui a présidé la cérémonie.

C’est une Mosquée flambant neuve, d’une belle architecture et d’une capacité d’accueil, au moins cinq fois supérieure à l’ancienne qui a été inauguré dans ce village peuplé en majorité de musulmans de la Commune de Sourgoubila.

D’où la mobilisation et la ferveur ayant marquées l’événement : les fidèles musulmans de Barouli, les ressortissants de la Commune de Sourgoubila à Ouagadougou, Le Président de l’Assemblée nationale à la tête d’une délégation d’au moins une dizaine de députés ainsi que les autorités administratives, religieuses et coutumières.
Trois temps forts ont ponctué la cérémonie d’inauguration de cet édifice religieux :
1. les allocutions et doua prononcés, notamment, par le représentant du parrain, le représentant de l’ONG « Association pour la bienveillance humanitaire », ainsi que le président de la cérémonie, Alassane Bala Sakandé ;
2. La coupure du ruban symbolique en présence des autorités administratives emmenées par Madame la gouverneur de la région du plateau-central ;
3. Et enfin la grande prière de vendredi dirigée pour la circonstance par le Cheick Mahamoudou Bandé en présence de nombreux dignitaires religieux dont un émissaire du Cheick de Ramatoulaye.

Le besoin d’avoir cette Mosquée a été exprimé par les autorités communales au député Koudwango Raphaël Kouama, élu de la province qui a usé de ses relations pour porter la doléance à « l’Association pour la bienveillance humanitaire », réalisatrice de l’œuvre. Un bel exemple qui a inspiré le chef du Parlement Burkinabè qui dans son intervention a loué ce vivre ensemble inter-religieux et appelé les uns et les autres à la cohésion et à œuvrer pour la paix au Burkina Faso.

Le président Sakandé a promis aux fidèles de Barouli la construction d’un hangar en tôles pour permettre aux femmes de prier dans de bien meilleures conditions. Le parrain à quant à lui pris l’option de faire forer un puits pour offrir l’eau à ceux et celles qui vont fréquenter cette Mosquée.

A lire également :