Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU MERCREDI 12 SEPTEMBRE 2018 A 16 HEURES

Président de séance :
Monsieur Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale

Secrétaires de séance :
-  Monsieur Sangouan Léonce SANON
Premier Secrétaire parlementaire
-  Monsieur Ousmane DIALLO
Septième Secrétaire parlementaire

Ordre du jour :
Ouverture de la deuxième session parlementaire extraordinaire de l’année 2018.
La séance plénière d’ouverture de la deuxième session parlementaire extraordinaire du mercredi 12 septembre 2018 s’est ouverte à 16 heures 25 minutes.

1. Le quorum
La vérification des présences a donné le quorum suivant :

-  absents excusés : 34
-  absents non excusés : 04
-  députés présents : 89
-  procurations : 08
-  votants : 97

A cette ouverture de la deuxième session extraordinaire de l’année 2018, l’Assemblée nationale s’est honorée de la présence de Son Excellence Monsieur Paul Kaba THIEBA, Premier ministre, accompagné de membres du gouvernement.

2. Les annonces
La plénière a été informée que conformément à l’article 88 de la Constitution, le Bureau de l’Assemblée nationale s’est réuni le lundi 10 septembre 2018, à l’effet de procéder à l’examen des demandes de convocation d’une deuxième session extraordinaire.
Ainsi, la Conférence des présidents, réunie le mercredi 12 septembre 2018 pour la convocation d’une deuxième session extraordinaire, s’est penchée essentiellement sur des préoccupations sécuritaires, au regard de la recrudescence, au plan national, des attaques meurtrières à l’endroit des vaillantes forces de défense et de sécurité.
Au cours de cette session extraordinaire, il sera procédé à l’audition du Premier ministre en séance plénière sur le sujet. En outre, il sera mis en place une commission ad hoc chargée de faire le point des auditions de certains membres du gouvernement. Ces auditions se dérouleront à huis clos. Une restitution sera alors organisée et les recommandations issues de ces séances seront adoptées.
La commission ad hoc sera composée de 16 membres dont deux vice-présidents, deux délégués par commission générale et de deux secrétaires parlementaires.
Par ailleurs, le projet d’ordre du jour de la deuxième session extraordinaire de l’année 2018, proposé par la Conférence des présidents, réunie le mardi 12 septembre 2018, a été adopté.

3. Le discours de Son Excellence Monsieur le Président de l’Assemblée nationale

Monsieur Alassane Bala SAKANDE, Président de l’Assemblée nationale, a axé son discours d’ouverture sur la situation dégradante de la sécurité nationale, au regard de la série d’attaques ciblant les forces de défense et de sécurité et qui connaît une recrudescence à l’Est et au Sud-est.

Il a fait observer une minute de silence à la mémoire des personnes « tombées sous les balles assassines ou fauchées par les engins explosifs des ennemis de la Nation ». Aux blessés, il a souhaité un prompt rétablissement.

Il a qualifié ces séries d’attaques terroristes au Burkina Faso d’actes de guerre, puis il a rendu hommage à l’ensemble du personnel civil, para militaire et militaire qui œuvre au péril de leur vie pour garantir la sécurité des Burkinabè. Il a aussi salué le professionnalisme, le courage et l’abnégation de toutes les forces de défense et de sécurité.

La présente session extraordinaire s’est ouverte pour se pencher sur cette situation sécuritaire grave. La lutte sera peut-être longue, farouche, coûteuse, a-t-il dit, mais la victoire est inéluctable. La deuxième session extraordinaire de l’année se veut un signal fort, à la suite de celui marqué par le Chef de l’Etat à l’issue de la session extraordinaire du Conseil national de la défense tenu le 08 septembre dernier, en termes de plan d’actions de lutte contre les auteurs du terrorisme tapis à l’intérieur ou à l’extérieur du pays.

Par ailleurs, il est urgent de donner à l’action contre le terrorisme de nouvelles actions en se dotant de tous les moyens humains, législatifs, politiques et budgétaires possibles. C’est dans ce sens que l’Assemblée nationale auditionnera, dans les mois à venir, les représentants de toutes les parties prenantes, car, a-t-il conclu, « aucune contribution ne sera de trop, pour permettre de gagner le combat ».

C’est sur cette note d’espoir que le Président a déclaré ouverte la deuxième session extraordinaire de l’année 2018.

La prochaine séance plénière est annoncée pour le lundi 17 septembre 2018 à 10 heures, conformément à l’ordre du jour de la session.

La séance plénière a pris fin à 16 heures 54 minutes.

Ouagadougou, le 13 septembre 2018

Le Président

Alassane Bala SAKANDE

Le Secrétaire de séance

Ousmane DIALLO
Septième Secrétaire parlementaire

A lire également :