Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Hémicycle  >>   Comptes rendus analytiques

COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA SEANCE PLENIERE DU MERCREDI 24 OCTOBRE 2018

Président de séance :
Monsieur Alassane Bala SAKANDE
Président de l’Assemblée nationale

Secrétaires de séance :
-  Monsieur Léonce S. SANON
Premier Secrétaire parlementaire
-  Monsieur Dissan Boureima GNOUMOU
Huitième Secrétaire parlementaire

Ordre du jour : Adresse de Madame la Gouverneure générale du Canada à l’Assemblée nationale.

La séance plénière du mercredi 24 octobre 2018 a débuté à 16 heures 14 minutes.

1. Le quorum

La vérification des présences a donné le quorum suivant :

-  absents excusés : 30
-  absents non excusés : 09
-  députés présents : 88
-  procurations : 10
-  votants : 98

2. L’annonce

Le projet d’ordre du jour de la deuxième session ordinaire de l’année 2018, modifié par la Conférence des présidents réunie le mardi 23 octobre 2018, a été adopté.

3. Le mot introductif du Président de l’Assemblée nationale

Monsieur Alassane Bala SAKANDE, dès l’entame de son propos, a magnifié les relations d’amitié et de coopération entre le Burkina Faso et le Canada depuis 1962. En effet, il a affirmé que l’Assemblée nationale bénéficie de l’accompagnement du Canada à travers le projet d’appui à la démocratie au Burkina Faso par le Centre parlementaire canadien.

Séance tenante, le Président de l’Assemblée nationale a plaidé pour la délivrance, au niveau de l’Ambassade du Canada au Burkina Faso, des visas de séjour canadien, présentement établis et délivré à Dakar.

Il a poursuivi son propos, en indiquant que l’Assemblée nationale a entrepris des réformes en vue d’une meilleure représentativité des femmes parlementaires dans les instances de décision. D même, un forum national sur l’autonomisation des femmes sera organisé par le parlement.

Le Président a terminé en rappelant un peu la biographie de Madame la Gouverneure générale du Canada. En effet, Madame Julie PAYETTE est astronaute, ingénieure, scientifique, communicatrice, Chef des armées canadiennes, etc.

4. Le discours de Son Excellence Madame la Gouverneure générale du Canada, la Très Honorable Julie PAYETTE

Madame Julie PAYETTE a d’abord salué et remercié le peuple burkinabè pour l’accueil chaleureux dont elle et sa délégation ont bénéficié depuis leur arrivée. Elle a indiqué que c’est sa première visite effectuée en Afrique.

Elle a ajouté que le Burkina Faso et le Canada célèbrent cette année, 56 ans de relations diplomatiques. Le Canada est le plus important investisseur privé au Burkina Faso. Selon elle, les actions du Canada au pays des « hommes intègres » s’inscrivent dans les domaines économique et technique pour le développement du pays et le renforcement des institutions parlementaires.

Elle a indiqué que son pays a fêté ses 150 ans en 2017 tandis que le Burkina Faso a une histoire millénaire. Les deux pays ont en commun une diversité ethnique, ils partagent les mêmes valeurs fondamentales telles que la sécurité, la paix, la démocratie et le respect des droits humains.

Etant astronaute, elle a affirmé que les frontières ne sont qu’une œuvre humaine car tous les pays font partie du même vaisseau spatial planétaire. En outre, elle a invité tous les Burkinabè à travailler ensemble pour lutter contre la pauvreté et d’assurer le développement durable de la planète terre.

Elle a aussi relevé que sa venue au Burkina Faso permettra à sa délégation de discuter avec certaines structures sur des sujets d’intérêt commun tels que la lutte contre le terrorisme, le développement économique et social, l’accès à l’éducation pour tous, le renforcement des valeurs démocratiques et l’importance de la place de l’assemblée des femmes.

Ainsi, Madame la Gouverneure générale du Canada, avant de clore son adresse, a porté à la connaissance de la Représentation nationale que sa délégation va rencontrer des élèves et des lycéens, visiter des instituts de formation et participer à l’ouverture du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou.

La prochaine séance plénière est annoncée pour le jeudi 25 octobre 2018 à 16 heures. Elle sera consacrée à l’examen de deux projets de loi.

La séance plénière a pris fin à 17 heures.

Ouagadougou, le 25 octobre 2018.

Le Président

Alassane Bala SAKANDE

Le secrétaire de séance

Sangouan Léonce SANON
Premier Secrétaire parlementaire

A lire également :