Burkina Faso
Unité - Progrès - Justice

Actualités

Conférence des femmes Parlementaires à Rabat, Le Burkina désigné pour la vice-présidence du groupe Afrique

Rabat, la capitale marocaine a abrité ce lundi 11 mars la 8ème Conférence des femmes parlementaires musulmanes. L’Assemblée nationale du Burkina était représentée par l’honorable Assétou FOFANA/ YAMEOGO, qui n’a pas hésité à proposer la candidature du Parlement burkinabè pour occuper le poste de vice-présent du groupe Afrique.

Des arguments de taille ont motivé le choix du pays des hommes intègres. A savoir que le Burkina Faso va abriter en 2020, la 9ème rencontre des femmes parlementaires musulmanes. En outre, en créant, en décembre dernier, au sein du Parlement une commission en charge de la question du genre et en organisant un forum sur l’autonomisation et la responsabilisation des femmes, qui a regroupé près de 1O00 participantes venant des quarante-cinq provinces du pays, l’Assemblée nationale du Burkina et son président Alassane Bala SAKANDE affichent leur détermination à défendre la cause féminine. Le Pakistan s’en tire avec le poste de vice-président du groupe asiatique, le Maroc, qui abrite la Conférence obtient la vice-présidence du groupe Arabe et le poste de rapporteur.
A l’instar de la rencontre des femmes d’autres réunions statutaires sont au programme de la 14ème Session de la Conférence de l’UPCI. Il s’agit notamment de la 7ème réunion du Comité spécialisé permanent des Affaires politiques et des Relations extérieures, la 7ème Réunion du comité spécialisé permanent des Affaires économiques et de l’Environnement et la 2ème Réunion de l’Association des Secrétaires généraux des Parlements membres.

A lire également :